Business & Marketing

Quelles assurances pour les photographes ?

Müge qui se cache derrière l’entité « Eden Photographie » a elle aussi vécu une jolie reconversion professionnelle. Anciennement assureur, elle nous raconte ici comment elle s’est laissée porter par sa passion, et surtout elle vous donne quelques conseils pour être un photographe bien assuré !

Qui es-tu ?

Je m’appelle Müge et vit en région Lyonnaise. Autodidacte et passionnée, je suis photographe spécialisée dans les portraits de nouveau-nés, maternité, enfants et familles. Je voue également une grande passion pour l’Art étant aussi dessinatrice et artiste peintre. On me décrit comme une personne généreuse , sincère, determinée, rêveuse, indépendante et trés entière !

Ma philosophie de vie est d’apprécier la vie pleinement avec ceux que j’aime, et profiter de tous les petits bonheurs du quotidien… J’aime aussi cuisiner, voyager et découvrir de nouvelles cultures. Je fais partie des personnes qui, quand elles aiment, partagent et donnent sans compter. C’est ma façon d’être et de vivre ! Mais j’ai aussi mon petit caractère, je n’aime pas que l’on me marche sur les pieds… et ne supporte pas l’ingratitude et la prétention.

Photographe nouveau-né par http://www.edenphotographie.com

Comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été attirée par les activités manuelles et artistiques et la photographie en fait partie. Plus jeune, j’etais fascinée par ce petit boitier et tous les réglages qui me permettaient de m’exprimer au travers des images. Plus j’apprenais plus ça me passionnait…

J’ai toujours voulu me lancer dans des études “artistiques”, école d’Art ou autres formations liées à l’audiovisuel. Et puis avec le contexte économique, mes appréhensions et par manque de confiance en moi j’ai choisi une autre voie. Disons que j’ai opté pour la raison plutôt que la passion…

J’ai fais des études et obtenu des diplômes qui m’ont permis d’intégrer des grands groupes d’assurance avec des postes variés et intéressants. Malgré tout, je n’étais pas épanouie. Après 5 ans dans ce milieu, j’ai décidé de changer mon quotidien car j’ai ce besoin permanent de créativité, de m’exprimer manuellement et de faire quelque chose qui me plaise vraiment.

Le déclic s’est produit il y a plus de 2 ans lorsque j’ai photographié les photos de naissance d’une amie, je crois que j’ai eu ce qu’on appelle le coup de foudre ! J’aime photographier tous les instants de la vie et tout ce qui m’inspire, peu importe le sujet… J’aime par dessus tout le coté chaleureux, sensible et doux que je retrouve à travers ces séances photos. C’est à ce moment la que j’ai compris ce que je souhaitais réellement. J’ai décidé de me professionnaliser dans ce domaine. J’ai donc suivi des formations professionnelles et aujourd’hui encore je souhaite davantage apprendre et développer mon savoir-faire ainsi que ma technicité.

Etre photographe c’est aussi échanger, faire de merveilleuses rencontres humaines et partager leur bonheur, y contribuer aussi en les accompagnant dans leur plus beaux moments. Et puis quand je vois les yeux qui pétillent, les larmes de joies et les mots si touchants de mes clients, n’est ce pas la plus belle récompense que l’on puisse avoir ? Il n y a pas photo… c’est le métier qui est fait pour moi.

future maman sur un lit

Reconversion assureur – photographe.
Tu dois donc être bien assurée ? quels sont tes conseils ?

L’assurance ! Un sujet important pour (nous) les photographes… Je vais essayer de résumer en quelques lignes l’essentiel à savoir.

L’assurance ! Un sujet important pour (nous) les photographes... Cliquez pour tweeter

>> Tout d’abord, il est bien entendu important d’être couvert en responsabilité civile. Celle ci n’est pas obligatoire mais extrêmement conseillée et je ne vois pas d’ailleurs comment il serait possible de travailler sans, vis-à-vis de nos clients. Cette assurance est plus qu’essentielle.

Par ailleurs, il faut distinguer la “responsabilité civile professionnelle” de la “responsabilité civile exploitation”. En effet, ces deux assurances ont des couvertures différentes.

> La responsabilité civile professionnelle est directement liée à notre activité et concerne le “contrat” entre les deux parties : le photographe et les clients. Cette garantie interviendra si nous, prestataires, n’honorons pas le contrat que nous avons passé. A titre d’exemple, je réalise les photos de mariage d’un charmant couple, le jour J tout se passe parfaitement bien. Le lendemain, je décide de commencer le tri et la retouche de mes photos numériques…sauf que BIG PROBLEM, ma carte mémoire est trés endommagée ! Etant défectueuse, je suis dans l’impossibilité de récupérer les photos et de pouvoir les remettre à mes clients. Ces derniers subissent donc un préjudice (moral, financier…). C’est ma responsabilité civile professionnelle qui sera mise en jeu, elle permettra à mes clients d’être dédommagés.

> La responsabilité civile exploitation prévoit une couverture différente, elle interviendra pour les préjudices subis par nos clients pendant l’exercice de notre activité. Personnellement, je suis amenée à me rendre au domicile de mes clients pour réaliser leur photos de naissance. A titre d’exemple, en prenant des photos je me recule un peu trop et fait tomber le vase qui se trouvait derrière moi, et bien ca sera ma responsabilité civile exploitation qui interviendra.

En matière de responsabilité civile, il existe bien entendu d’autres garanties optionnelles. A vous de consulter votre assureur et de voir si celles-ci vous sont utiles ou non dans le cadre de votre activité.

De plus, il est bien entendu important de couvrir son studio ainsi que matériel professionnel. Cependant, certaines garanties ne sont pas forcément incluent d’office dans votre contrat multirisque professionnel. Effectivement, on pense souvent que notre matériel, une fois couvert, l’est de partout ! Or il est important d’avoir une garantie (souvent en option) qui vous permette de couvrir votre matériel à l’exterieur de votre studio, lorsque vous vous déplacez chez vos clients ou réalisez des photos en extérieur et même pendant vos trajets. Pour les photographes qui comme moi exercent en studio mais aussi à domicile, ce point n’est pas à négliger.

Enfin, on y pense moins mais accordez aussi une importance à l’assurance perte d’exploitation et à l’assurance Prevoyance.

>> L’assurance perte d’exploitation vous permet de compenser votre perte de revenu suite à un sinistre et de faire face à ses charges. Par exemple, suite à un évènement climatique, votre studio subi de gros dommages matériels rendant l’espace inutilisable pendant un mois. Les conséquences financières sont importantes, cette assurance est là pour vous couvrir.

>> La prévoyance vous permet d’assurer un maintien de revenu en cas d’invalidité ou d’arrêt mais aussi de protéger vos proches en cas de décès. Il existe une multitude de contrats de prévoyance. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre assureur pour connaitre les différentes garanties qu’ils proposent, il est toujours bon de se renseigner et surtout d’être bien couvert !

photographe-enfant

As-tu des recommandations ?

Le choix d’une reconversion professionnelle n’est pas toujours évident, certes. Mais une fois que c’est décidé et que la machine est enclenchée… il faut se donner les moyens et rester motivé.

Se faire connaitre déjà, ce n’est pas chose facile. N’hésitez pas à préparer le terrain en amont, pour cela commencez par le bouche à oreille puis misez un maximum sur la publicité. Lorsqu’on commence, il faut s’attendre à ce que notre agenda se remplisse très doucement, ce qui est normal. Il ne faut surtout pas baisser les bras, même si je l’admets on a tous des moments de doutes et d’incertitudes.

Quitter un travail confortable et un salaire fixe pour vivre de sa passion… cela peut être considéré comme un pari fou, mais si on s’en donne vraiment les moyens on peut y arriver. Il faut se faire confiance, ne pas se laisser abattre par des échecs qui peuvent tous nous toucher, savoir aussi se remettre en question et surtout aller de l’avant!

Je dirais aussi que dans la photographie il faut être soi même et avoir son propre style. Les personnes qui vous contacteront le feront car elles se reconnaîtront à travers vos photos, à travers ce que vous réussirez à dégager… Chaque photographe a sa sensibilité et son « oeil » artistique. Enfin, formez-vous ! L’apprentissage est primordial, soyez curieux d’apprendre et soyez ouverts à la nouveauté…

EDEN PHOTOGRAPHIE
WebisteFacebook

5 Comments

  1. bonjour, et merci pour cet article très intéressant!
    je suis déja assurée responsabilité professionnelle. Par contre, je cherche une assurance pour mon matériel, en cas de vol, de casse par autrui,…
    Connais tu quelque chose qui peut m’aider?
    merci
    Laura

  2. Bonjour Laura,

    Le contrat « Multirisque Professionnelle » vous permet d’être couverte en cas de vol, incendie, casse, etc. N’hésitez pas à consulter votre assureur pour qu’il puisse vous proposer une assurance adaptée à vos besoins !

    Müge

  3. Merci pour cet article qui vient de répondre en tous points aux questions que j’étais en train de me poser.

    MERCIIII

Write A Comment