Il y a quelques temps déjà, nous avons découvert le studio photo à domicile de Thierry Seguin. Il revient aujourd’hui nous parler de la prestation de « photo d’identité ». Une activité boudée car elle semble peu épanouissante artistiquement, elle a pourtant d’autres intérêts…

Depuis la présentation de ton studio sur ce blog, as-tu fais quelques changements dans ton entreprise ?

Oui, j’ai démarré en 2018 une activité de formateur afin de faire connaître et partager avec mes collègues les solutions originales que j’ai mises au point pour développer mon activité. Je propose actuellement de
Booster votre activité photographique grâce à la photo d’identité. Devenu Organisme de Formation Professionnel depuis mai, je propose également de porter les formateurs occasionnels qui le souhaitent, afin de bénéficier des prises en charge FAFCEA.

J’ai restructuré également fin 2017 mon activité pour optimiser la fiscalité : J’ai repassé l’activité artisanale sous les seuils de franchise en base de tva (33 200 € service et 82 800 € pour le total service+produits + marchandise). La TVA que je reversais à l’Etat s’est ainsi transformée en revenus… Pour cela, j’ai sortie l’activité Corporate de mon EURL et l’exerce sous le statut d’auteur assujetti à la TVA.

Depuis combien de temps proposes-tu la photo d’identité ? et pourquoi ?

Je la propose depuis 2010. J’avais suivi la formation Photocoach en 2009, et une phrase du mentor québécois André Amyot m’avait particulièrement marqué : « Vous avez une chance inouïe en France : vos syndicats ont réussi à garder la photos d’identité dans le giron exclusif des photographes professionnels. Sans avoir à dépenser en publicité, toute la population est amenée à passer chez vous. Il vous suffit d’en profiter pour leur présenter votre travail de portraitiste et de reportage familiaux. En plus, la photo d’identité est très rémunératrice. Vous êtes ainsi payé pour faire votre promotion. »

Ayant aménagé mon studio à mon domicile, situé dans une impasse résidentielle, cela m’a semblé être un moyen très opportun pour me faire connaître. Souhaitant disposer de mon temps librement, je propose l’identité uniquement sur Rdv, via une application en ligne.

Est-ce onéreux / compliqué d’obtenir les équipements nécessaires ?

Non, pas du tout. Si les photographes ayant un fort volume investiront quelques milliers d’euros dans un poste de travail dédié, ceux pour qui l’identité reste une activité annexe, pourront travailler avec leur matériel actuel : reflex numérique, flash et façonneurs de lumière, ordinateur et scripts Photoshop. J’offre mes scripts aux stagiaires de mes formations. Le seul investissement matériel supplémentaire sera probablement l’imprimante à sublimation thermique. Les imprimantes Canon Selphy à moins de 200€ font l’affaire. On peut également opter (et cela a été mon choix) pour des imprimantes professionnelles plus onéreuses (marques DNP ou Mitsubishi). Le consommable est bien moins cher, et elles offrent plein d’autres opportunités d’utilisation.

Il faut maintenant investir également dans une application pour la e-photo ANTS. Actuellement seule la photo de Permis de conduire est dématérialisée. Fin 2018, la carte d’identité et le passeport devraient à leur tour passer en e-photo. La procédure nécessite donc une application spécifique et le recueil de la signature via une tablette graphique ou un écran tactile. Il existe actuellement 5 solutions sur le marché avec des modes de tarifications différents : 4 avec achat initial + abonnement annuel au logiciel et au collecteur, et une avec un autre collecteur vendant des packs d’e-photos. Cela revient à moins de 500€ par an.

Enfin, les normes étant strictes, il faut être très rigoureux dans la réalisation des photos pour que les clients n’essuient pas un refus. Pour les stagiaires de ma formation, on fait des exercices pratiques et j’assure par la suite un suivi sur leurs réalisations via un groupe Facebook fermé.

Avec les photomatons, les mairies équipées… Y’a t’il vraiment une demande ?

Les mairies ne sont plus équipées puisque les photographes et Photomaton se sont mobilisés pour qu’elle revienne exclusivement dans leur giron. Néanmoins, l’ANTS a demandé à ce qu’il y ait au moins 2000 photographes équipés pour que nous gardions l’exclusivité de cette activité. Sinon, la photo d’identité sera ouverte à d’autres réseaux. La Poste est sur les rangs… Le seuil des 2000 n’étant pas atteint, alors que toutes les boutiques sont équipées, il est très important pour toute la profession que de nouveaux photographes développent cette activité.

Les cabines sont inadaptées aux bébés et jeunes enfants, et beaucoup de boutiques, pas à l’aise avec les nouveaux-nés, ne prennent pas les enfants en dessous d’un certain âge. Du coup, plus de la moitié des mes clients identité sont des bébés. Ça tombe bien, les familles sont ma cible principale.

Pour les adultes, je mets en avant la qualité des photos que je réalise, en comparaison avec celles en cabine qui sont ultra moches :

Faut-il avoir un studio photo traditionnel ?

Non. Néanmoins, avoir un lieu pour recevoir les clients est un réel plus. Si vous n’avez pas de studio, vous pouvez trouver un partenaire qui vous accordera une surface pour les réaliser. Avec la réservation en ligne, vous pouvez concentrer ce service sur des moments particuliers de la journée ou de la semaine. Vous pouvez aussi proposer de réaliser cette prestation à domicile. Ce sera forcément plus cher à cause du déplacement. Pour les photographes spécialisés dans les séances portrait à domicile, c’est une opportunité de proposer leurs séances à domicile ou en extérieur afin de rentabiliser le déplacement.

Comment communiques-tu sur cette prestation ?

Le simple référencement localisé gratuit sur Google Business assure l’essentiel de ma visibilité. Je développe également des partenariats avec des prescripteurs pour qu’ils m’adressent les prospects plutôt qu’à un confrère ou une cabine.

Est-ce que cela t’apporte de la clientèle pour tes autres prestations ?

Oui, tout à fait. C’était l’objectif premier et il est rempli. J’ai même récemment des clients qui étaient venus il y a 3 ans pour leur passeport en vue d’une expatriation. Ils ont eu l’occasion de revenir quelques jours visiter des amis et en ont profiter pour programmer une séance à mon studio. Il me reste encore à progresser dans le développement des partenariats et le suivi des prospects pour les transformer en clients.

Logo de Thierry Seguin Photographie

thierryseguin.com/fr/

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre roadbook

Téléchargez votre roadbook

25 fiches pour poser les bases de votre stratégie marketing, prendre de bonnes décisions et atteindre vos objectifs !

Vous êtes inscrit !