Comment se motiver et le rester ! (5 astuces)

La motivation est une des qualités indispensable de tout entrepreneur (photographe ou non). Cependant nous avons de multiples raisons de la perdre un peu en cours de route. L’électrocardiogramme de la motivation n’est pas plat, c’est certain. Nous traversons tous des phases de motivation intense et des période plus difficiles. Par exemple, après une saison bien remplie, le passage à une période plus « creuse » peut-être déroutant.

Vous êtes-vous déjà dit que vous n’étiez pas à votre place ?
Que ce métier n’était pas fait pour vous ? Que vous manquez de talent ? de créativité ?
Que vos images ne sont pas à la hauteur ?…

Comment se [re]motiver ?

Tout d’abord il faut avoir conscience que c’est un phénomène naturel. On ne peut pas toujours être à 300%. Les périodes de calme sont importantes pour se ressourcer, chercher de nouvelles inspirations, prendre un peu plus de temps pour soi (ou sa famille)… Plutôt que de sombrer dans des idées noires, on peut mettre à profit ce calme et ces remises en question.

5 conseils pour retrouver la motivation

Cette phase passe parfois rapidement, le témoignage heureux d’un client, une bonne nouvelle, un appel téléphonique d’une amie… Mais, il arrive aussi qu’elle dure un peu, voire que d’autres vilains événements s’ajoutent à vos premières angoisses. Ce mal-être peut aussi être amplifié par les médias sociaux qui diffusent à longueur de journée des vies qui ont l’air idylliques…

1. Se recentrer sur soi-même

Les médias sociaux nous renvoient parfois une vision un peu erronée de la vie. On peut avoir l’impression que le voisin trouve de meilleurs clients, qu’il fait de plus belles images, qu’il a l’air plus heureux que nous, qu’il est plus créatif… Tout cela peut contribuer à nous sentir inférieur, voire à nous démotiver. Pour vous détacher de cela :

  • Accepter que ce n’est que votre interprétation et qu’en réalité vous ne savez réellement si votre voisin est heureux, s’il gagne vraiment plus que vous… Vous en avez l’impression, mais vous n’avez pas accès à ses chiffres, aux objectifs qu’il s’était fixé ou à sa situation personnelle. On peut dire que l’on vit de sa passion et n’avoir besoin que de 1000 euros par mois, alors que votre situation nécessite de générer 2500 euros mensuel par exemple. RELATIVISEZ et APPRECIEZ ce que vous avez, ce que vous êtes.
  • La deuxième solution est plus radicale, mais je sais que de plus en plus de monde la pratique. Il s’agit de couper ses flux d’actualité (de façon temporaire ou indéterminée), ou de choisir de ne suivre que des comptes qui vont vous poussez vers le haut, en faisant un tri drastique et un sélection stricte des groupes, pages et comptes à suivre. De cette façon, on se laisse moins absorber par un contenu non sollicité.
  • Enfin, vous pouvez aussi chronométrer le temps que vous passez sur les réseaux sociaux, et décider de réduire progressivement cette dépendance chronophage pour vous concentrer sur l’essentiel. Nous n’avons pas besoin de vérifier notre flux plusieurs fois par jour, une fois suffit. (L’application Moment vous permet de chronométrer le temps passé sur votre iPhone ou iPad, l’extension « Time on Facebook » pour Chrome, vous permet de connaître le temps passé sur Facebook depuis ce navigateur, l’application « Offtime » vous permet de déconnecter les notifications de votre smartphone tout en restant connecté, ou encore « AppDetox » sur Android).
  • Vous rappeler que seuls vos clients vous permettent de vivre de votre passion. C’est à eux que vous devez plaire et que vous devez satisfaire :)


2. POSITIVER

Prenez un moment dans la journée, comme un rendez-vous avec vous-même, un rendez-vous tellement important que vous ne pouvez être dérangé. Coupez vos téléphones, internet… Choisissez l’endroit où vous vous sentez le mieux, chez vous, sur la plage, dans la nature et prenez votre plus beau carnet de notes (personnellement j’adore les carnets, mais quelques feuilles peuvent suffire aussi :) ), et notez :

  • Vos plus beaux moments : notez tous les petits (ou grands) moments de bonheur de votre vie, rappelez vous cette sensation de joie, les sourires autour de vous peut-être, l’odeur, les couleurs…
  • Vos plus belles réussites : on reste dans le positif mais on s’oriente sur votre vie professionnelle. Notez les actions, les événements dont vous êtes le plus fière. Il y en a forcément. Si vous en doutez, vous pouvez reprendre par exemple une série de photos que vous avez réalisé il y a plusieurs mois / années. Comparez-les à une série actuelles et observez votre progression.

Vous pouvez réitérer ce RDV tous les jours, ou au moins une fois par semaine.

3. Se donner des objectifs

Qu’est ce qui a changé pour que j’en sois là ? Que puis-je faire pour en sortir ? A qui puis-je demander de l’aide ? Qu’est ce qu’il me manque pour y arriver ?

Une fois ce bilan effectué, fixez-vous des objectifs concrets, mesurables et avec une échéance précise. Si votre saison n’a pas été aussi intéressante que vous le souhaitiez, notez comment vous imaginez la prochaine saison, et quelles actions vous allez pouvoir mettre en place pour trouver la clientèle que vous voulez (comment mieux me faire connaître, comment mieux attirer tel type de client, comment mieux m’organiser, comment mieux me rémunérer…).

Si on ne sait pas où on va, on ne sait pas où on va arriver ! Click To Tweet

Avoir un objectif, une vision de là où on veut aller, nous donne de la motivation. C’est un moteur. Notez sur votre carnet : vos objectifs et pour chacun d’eux, les actions concrètes qui en découlent. Planifiez les étapes pour atteindre votre objectif, et posez les tâches à effectuer les jours à venir. Planifiez votre succès !

4. S’entourer

Lorsque la motivation diminue, cela peut être le bon moment pour tester de nouvelles techniques, pour se former, ou même pour aller voir ailleurs. On a trop tendance à rester dans notre petit monde, à ne suivre que des photographes d’un certain style, ou des personnes qui pensent quasiment la même chose que nous. Il est très enrichissant de découvrir d’autres mondes, d’autres façons de penser ou d’aborder la vie. Pour vous entourer de personnes positives, vous pouvez :

  • Prendre un peu de temps pour vous initier enfin à une autre passion. Peut-être avez-vous toujours eu envie de photographier des insectes ? d’apprendre le Chinois ? d’apprendre à cuisiner ? à jouer de la guitare ? De vous mettre au sport ?… Peu importe la discipline, commencez tout simplement !
  • Participer à une formation photos qui va vous permettre d’échanger avec d’autres photographes, de connaître comment d’autres travaillent, comment ils réagissent quand ils rencontrent vos problématiques… C’est un des points fondamentale des formations en ligne de portraitoupaysage.com : le forum de discussion. Il a permis à de nombreux photographes de trouver une petit groupe d’entraide, ou de lier avec un autre photographe afin de se soutenir et se motiver à avancer.
  • Faire partie d’un club d’entrepreneurs. Il existe de nombreux réseaux d’entrepreneurs, ayant chacun leurs spécificités, trouvez celui qui vous correspond. Participez à des rencontres, et  découvrez ainsi d’autres inspirations pour dynamiser votre business en sortant des sentiers battus.

Que ce soit pour arrêter de fumer, se mettre au sport, ou booster son entreprise, prendre des engagements, les annoncer à haute voix et être accompagné, aide à atteindre son objectif !

5. provoquer la chance

Et si vous osiez ?
Et si vous provoquiez la chance ?
Vous avez envie de paraître sur un super blog mariage qui vous inspire, pourquoi ne pas envoyer votre candidature ? (au pire, vous risquez un « non », rien de grave).
Vous voulez augmenter vos prix mais vous avez peur de perdre vos clients ? Pourquoi ne pas y aller progressivement (mais y aller :) ) ? Vous pourrez toujours maintenir quelques petits avantages à vos clients fidèles, pour qu’ils le restent.
Vous voulez vous lancer mais vous n’osez pas ? Laissez-vous le temps de vous sentir plus sûre de vous, commencez doucement. Vous pouvez déjà imaginer de réaliser au moins une séance par semaine avec vos amis / familles, pour avoir plus d’expériences et créer progressivement votre portfolio. (Cet article : 10 étapes pour devenir photographe pourrez vous aider).

Enfin, dédramatisez vos peurs

Les écrire est déjà un premier pas pour en prendre conscience et se rendre compte que ce n’est pas si grave. Nous sommes conçu pour fuir devant l’adversité. C’était certainement utile à l’époque préhistorique devant un mammouth, mais aujourd’hui ?

Venez partager en commentaire ce qui vous fait peur, ce qui vous freine, ce qui vous démotive. Bref, dîtes moi ce qui vous empêche d’avancer aussi vite que vous le souhaiteriez ?

 

_

Vous aimerez aussi les articles :


2 Commentaires

  • Jeremy Legris

    Très bon article sur un sujet concernant beaucoup de monde.
    J’utilise une méthode pour définir et remplir mes objectifs à court, moyen ou même long termes pour certains.
    Chaque début de semaine, je me prends quelques minutes pour définir mes tâches hebdomadaires. Je l’ai appelle mes Grosses Pierres (oui je sais ce n’est pas utile mais j’aime bien l’image) :). Elles sont prioritaires.
    En fin de semaine, lorsque je fais une introspection de mon avancement, si j’ai réussi à ranger ces grosses pierres (donc à faire ces tâches), je considère ma semaine comme une réussite et un avancement vers mes objectifs.
    Ensuite, je définis des tâches importantes à faire quotidiennement. Je les appelle mes Cailloux. Ici aussi, je considère qu’une journée est réussie lorsque j’ai rangé tous ces cailloux.
    Un fois que tout est bien rangé, je profite de mon temps libre.
    Cette méthode me permet d’être efficace, organisé et toujours focus sur mes objectifs.

    • Rachel Nething

      Merci beaucoup Jeremy pour cette astuce. C’est très intéressant ce classement :)

Laissez un petit mot…