Il est aujourd’hui impossible de ne pas avoir une présence sur internet, tout simplement parce que nos clients, nos prospects, nos partenaires y sont ! Avoir un site de photographe vous permet de :

  • Professionnaliser votre démarche et travailler votre image de marque,
  • Créer des synergies avec vos partenaires (concours, événementiels, mentions…),
  • Se faire connaître de sa cible client et engager sa communauté,
  • Vendre ses séances photo, et/ou ses images.

Pour atteindre ces objectifs, votre présence doit être réfléchie avec cohérence et stratégie. Voici 5 conseils qui vous y aideront :

1. Bien choisir la plateforme

Aujourd’hui on code de moins en moins les sites directement en html. A la place, on utilise des plateformes qui permettent d’avoir une interface « intuitive » pour la mise à jour de votre contenu, ou la publication de nouveaux articles. On les appelle les CMS : Système de gestion de contenu (Content Management System). Il en existe beaucoup : WordPress, Joomla, Drupal, Spip, Dotclear… C’est le moteur de votre site, il faudra ensuite choisir un template (pour la carrosserie). Bien qu’ils soient tous recommandables, WordPress est ma plateforme préférée. Sa grande communauté d’utilisateurs permet de trouver rapidement une réponse à toutes nos questions, et il existe pléthore de templates et plugins.

Toutefois, si mettre les « mains dans le cambouis » vous fait peur, si vous ne souhaitez pas perdre de temps avec l’installation, le choix de l’hébergement, la mise en forme… Que vous voulez une plateforme simple à utiliser, professionnelle et lisible sur tous supports (ordinateur, tablette, smartphone), nous vous conseillons  la solution développée par notre partenaire ICON.

Créer un site de photographe. Quelle plateforme utiliser ?
Présentation d’un site icon.io

2. Ne négligez pas la puissance d’un blog

On me demande souvent s’il faut avoir un blog, ou plutôt un site, ou les deux ? Et s’ils doivent forcément être sur le même domaine…

Il n’y a pas de choix à faire. Un site a le rôle de montrer votre expertise et votre blog va raconter vos expériences. Ils sont totalement complémentaires et indispensables. Votre site internet va plutôt travailler votre image de marque. C’est là que l’on trouvera votre portfolio par exemple, la page « à propos » qui va vous permettre de montrer qui se cache l’appareil photo, les pages d’informations et de tarifs… Généralement cela représente une dizaine (voire une vingtaine) de pages qui ne sont mises à jour qu’une à deux fois par an.

Le blog fonctionne comme un magazine. C’est une série d’articles qui va insuffler votre style artistique, votre façon de travailler, vos valeurs… Chaque article est une occasion d’échanger avec votre communauté sur les réseaux sociaux, de montrer ce que vous faites et qui vous êtes de diverses façons, mais aussi de leur rendre service en leur apportant des conseils, de l’inspiration. Non seulement il est utile pour animer vos réseaux sociaux, mais aussi pour multiplier vos chances d’être bien référencé. En effet, les moteurs de recherche ne référencent pas des sites, mais des pages, donc plus vous avez de pages, plus vous avez d’opportunités !

3. Faîtes bonne impression !

Vous le savez certainement, on n’a jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression !

Si un internaute arrive sur votre site et qu’il est long à charger, ou que la mise en page n’est pas agréable, ou encore que la navigation est trop complexe, il ne va pas rester. Vous avez seulement 5 secondes pour le séduire. Vous devez donc veiller à ce que la visite de votre site soit agréable et simple.

Votre site internet, c’est votre carte de visite virtuelle. Votre charte graphique doit donc être cohérente avec tous vos autres supports de communication. C’est indispensable si vous souhaitez avoir une identité de marque forte.

Thème wordpress idéal pour les photographes, féminin, élégant et moderne.

4. Soignez votre contenu

Avoir un joli site c’est bien, mais votre objectif c’est aussi qu’il vous permette de vous faire connaître. Pour cela il va falloir travailler votre SEO (ou référencement naturel). S’il existe de nombreux critères pour optimiser son site pour les moteurs de recherche, la production d’articles de plus de 300 mots et de façon régulière est la base. Ce n’est pas toujours facile de produire du texte, nous sommes plus doués pour les images, mais c’est juste primordial ! Si vous ne vous sentez pas apte à le faire pour chaque article, faites-le au moins une fois par mois, tout particulièrement sur des mots clés à fort potentiels pour vous ;)

Votre contenu, ce n’est pas seulement le texte. Vous devez aussi optimiser vos images. Donnez-leur un nom pertinent, un titre et remplissez aussi la balise « ALT ». Non seulement cela va corroborer le texte de votre article (car Google voit ces informations), mais aussi vous permettre de remonter dans « Google Images  » (moteur de recherche très utilisés, et tout particulièrement par les femmes).

 

5. Les réseaux sociaux sont vos amis

Boostez le traffic de votre site internet en partageant  vos articles sur les réseaux. Chaque réseau a ses codes, ses règles, adaptez-vous à chacun. Cela peut paraître fastidieux mais rien de plus désagréable que de lire sur Twitter des statuts tronqués parce qu’ils ont été écrit pour Facebook (et réciproquement).

Etre présent sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Google+, Pinterest

Les réseaux sociaux vous permettent d’intéragir avec votre communauté, de leur poser des questions, de leur partager des backstages, des informations ou produits d’autres sites (partenaires ou non) qui pourraient les intéresser… Créez un véritable dialogue, vous récolterez ainsi beaucoup plus d’affection pour votre marque / votre entreprise / vous ! Même si cela passe par un ordinateur (une tablette ou un smartphone), gardez à l’esprit que vous ne parlez ni à un algorithme, ni à un compteur de fans, mais bien à une communauté composée de personnes, d’humains. Comment voulez-vous qu’ils aient envie d’interagir avec vous, si vous ne faîtes pas le premier pas ?

 

Rachel Nething photographe et formatrice en marketing pour TPE, photographes et artisans

WEBSITE

 

2 Comments

  1. Merci pour ces conseils, pour ma part j’ai opté pour un CMS français un peu plus ciblé et facile d’utilisation pour les novices.

    S’adapte à tous les supports, version mobile, multilingue, de beaux thèmes et nombreuses galeries.

    Les outils sont superposés au site pour voir directement le résultat de ses personnalisations et c’est clairement optimisé pour le référencement car j’ai rapidement eu un retour sur Google suite à mes descriptions.

    Donc mon astuce pour se concentrer sur son activité (avec support technique en français) : http://icon6.com

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre roadbook

Téléchargez votre roadbook

25 fiches pour poser les bases de votre stratégie marketing, prendre de bonnes décisions et atteindre vos objectifs !

Vous êtes inscrit !