Inspiration

Anthony shoote RAW !

Je suis donc Anthony, 35 ans (70’s power !!!! ^^), papa poule de 2 princesses qui égaient ma vie depuis maintenant 5 et 7 ans, et qui sont, accessoirement, mes premières et principales modèles, sources d’inspiration et d’innovation permanentes ! Mon autre inspiration permanente est mon épouse, depuis bientôt 10 ans, qui partage (et supporte….) ma passion au quotidien, envahissante et chronophage ! Sans elle, ma photographie ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui ! Je suis photographe portraitiste à titre professionnel depuis un peu plus d’un an maintenant, et passionné avant tout !

Anthony Passant - AP Photograpie

Anthony Passant - AP Photograpie

Comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Hé bien par le plus grand des hasards ! J’ai toujours été attiré par l’image, globalement, j’avais fais des concours d’entrée pour différentes écoles d’arts en sortant du collège, mais n’avait pas donné suite, par manque de débouchés ! Bien des années plus tard, c’est par hasard qu’au détour d’une conversation je découvre qu’un ami est photographe semi-professionnel (AG Photographe), ça m’a donné envie d’en savoir un peu plus et de me documenter ; une chose en amenant une autre, j’ai voulu m’équiper, et un ami commun, Sébastien Ynesta, vendait JUSTEMENT son matériel, un 350D équipé d’un 18-200 SIGMA, ça a été le premier point d’entrée dans la photographie, et ses enfants ont été mes tout premiers modèles improvisés !

 

Ton style. Portrait ou paysage ?

À 400% le portrait ! Pas que les autres styles ne m’intéressent pas, tout est bon à prendre dans tous les domaines, aussi bien technique qu’artistique, mais l’humain et l’émotion ont toujours été des moteurs puissants pour moi, autant en tirer parti ! Je suis pourtant entouré de spécialistes pluri-disciplinaires au sein des Je Shoote RAW (collectif de 13 amis et photographes très présent sur Facebook notamment), dont plusieurs sont professionnels ou semi-professionnels, notamment dans le paysage et architecture, mais le seul style qui me fasse dresser les poils, c’est le portrait, sous toutes ses formes !

Anthony Passant - AP Photograpie

Tes choix. Lumière naturelle et/ou artificielle ?

Là aussi, c’est au gré des envies (et des conditions climatiques ! ^^), et des projets, j’ai commencé en lumière naturelle, par faute d’équipement, je me suis ensuite intéressé à la mise en lumière des modèles par flashs déportés (strobist), ce qui m’a donné un aperçu très complet des avantages et inconvénients de chaque méthode, jusqu’à mixer les deux en me basant sur une lumière naturelle, doublée d’un éclairage artificiel. Aujourd’hui, je parviens à prévoir, en fonction du projet, le type de lumière qui sera le plus adapté ! Un beau portrait en extérieur avec une lumière naturelle de début d’automne me donnera autant de frissons qu’un portrait en clair obscur ou une image très lumineuse en studio, le tout étant de pouvoir passer de l’un à l’autre, pour ne pas perdre les automatismes et ne surtout pas se priver des avantages que chaque méthode peut apporter à vos images !

Anthony Passant - AP Photograpie
Anthony Passant - AP Photograpie

Sources d’inspiration. Quelles sont tes astuces pour rester créatifs ?

Mon leitmotiv dans la photographie, est de savoir puiser du bon dans chaque image sans pour autant reproduire à l’identique, piège dans lequel tombent beaucoup. Imiter, c’est intéressant pour apprendre, s’inspirer pour créer ses propres images en puisant dans la richesse du travail des autres est bien plus enrichissant ! Avant d’inspirer, il faut s’inspirer, rares sont celles et ceux qui parviennent à créer à notre époque, tant les maîtres de la photographie ont su inventer en leur temps. Aujourd’hui, le numérique offre des possibilités tellement infinies qu’il est dommage de se brider à reproduire ce qui existe déjà ! Je regarde beaucoup ce qui se fait autour de moi, mais sans trop m’y attarder pour garder un oeil neutre sur mes propres projets et ne pas risquer une influence trop visible et évidente.

Préparation de la séance, installation, second shooter, workflow, post-traitement… que peux tu nous dire de ton organisation ?

En fonction des projets, des préparatifs plus ou moins longs peuvent s’avérer nécessaires, et la photographie étant aujourd’hui un complément d’activité, il faut pouvoir composer avec mes différents plannings, celui de salarié, celui d’auto-entrepreneur, et aussi celui de mari et papa ! L’organisation d’une séance type commence par une préparation de thèmes en avance (j’ai toujours plusieurs dossiers « inspirations » à dispo dans mon Mac, dans lequel je mets des maquillages, des compositions, des poses, des sets d’éclairage), et en fonction du temps disponible, je commence les recherches de modèle, de MUA (Make-Up Artist / Maquilleuse), éventuellement de Hairstylist, de styliste, et d’un coup de main d’un ami pour la gestion des lumières sur le set. Je procède beaucoup avec Facebook, plateforme bien pratique pour l’organisation d’évènements comme un shooting, ça permet de s’entendre avec l’équipe sur une date, une organisation sur la journée, la possibilité logistique de réaliser le projet, le sens dans lequel procéder. J’apprécie beaucoup la proximité avec les intervenants de mes photos, ils sont toujours d’une aide très précieuse, et prendre en compte les difficultés et nécessités de leurs métiers est primordial pour que chacun apprécie un shooting ! Une fois la journée terminée, je procède à un premier tri des images, que je limite à un nombre suffisamment restreint pour être certain de ce que je vais proposer, et que je montre aux intervenants (modèle, make-up, hairstylist) pour prévoir les retouches importantes sur leurs parties, et ainsi ne pas être interrompu dans mon workflow, la partie photoshop représentant une part importante de mon travail sur l’image. Si je devais donner un conseil pour l’organisation d’un shoot à toute personne débutant, ce serait d’essayer de trop en prévoir pour pouvoir en faire assez au final. On est jamais à l’abri d’un oubli ou d’un impair (intervenant qui plante au dernier moment, modèle, matériel défaillant, etc.), mieux vaut prévoir un plan A, B et C !

 

Ton travail. Quelle est ta photo préférée à ce jour ? et pourquoi ?

Difficile de n’en choisir qu’une ! (^^) A chaque période importante, une photo est liée ! Mais on va limiter les choix à trois images à ce jour. La première, c’est « 50’s face », prise en octobre 2011 (il y’a donc 2 ans !), première image pour laquelle j’ai reçu énormément de commentaires positifs sur beaucoup de points, et qui a fait connaître le visage de Lou à beaucoup de monde à l’époque.
Anthony Passant - AP Photograpie

 

La deuxième, c’est « Toy Story ». Ma première grosse préparation en solo, préparation de modèle, set réglé au millimètre, plus d’une heure de shooting pour une image finale, des dizaines d’heures sur Photoshop, mise en commun des idées des 13 Je Shoote RAW pour arriver à une image finale emblématique de « AP Photographie », qui a connu un petit succès, notamment auprès de Canon France qui avait utilisé l’image en guise de couverture ! Une très grande fierté pour cette image, publiée en décembre 2012, dont on me parle encore fréquemment aujourd’hui.

Anthony Passant - AP Photograpie

 

La 3e, très récente, est « Who’s There », une image assez simple de prime abord, prise pendant mes vacances en août 2013, et sur laquelle j’ai expérimenté un nouveau traitement, destiné à mettre en avant le regard des modèles, et jouer sur une colorimétrie inspirée des photographes des pays de l’Est, très émergents depuis quelques années par leurs traitements et modèles atypiques.

Anthony Passant - AP Photograpie

Ton conseil pour les photographes qui nous lisent :

Mon conseil principal, c’est de ne pas copier, mais de vous inspirer. La copie n’est pas forcément facile en fonction des techniques que l’on vise, mais l’innovation est une vraie valeur ajoutée face à des amateurs qui auront vu les images initiales avant la votre !

Je voudrais profiter de cette interview pour remercier chaleureusement les photographes et amis qui m’ont toujours aidé ou épaulé depuis mes débuts, je pense bien sûr aux Je Shoote RAW sans qui je n’irais pas forcément chercher à améliorer mes images, ils sont les premiers à me faire une critique sans détour sur mes images, et à construire des avis précis pour améliorer une image dont je pouvais être fier de prime abord. Je pense également aux photographes de beauté et mode comme Franck Gomez qui m’a énormément appris sur l’attitude dans ce métier et à beaucoup de technique, à Frédérick Lefort qui a su me guider sans jamais rien attendre en retour, et à toutes celles et ceux que je n’ai pas cité ici, mais qui savent la reconnaissance que j’ai pour leur présence et leurs paroles réconfortantes !

Anthony Passant - AP Photograpie
Anthony Passant - AP Photograpie website

6 Comments

  1. Bravo pour cet interview et la clarté des explications et des réponses. Magnifiques portraits !

    • Merci Jennifer ! J’ai appris essentiellement auprès des miens, appréhender la capture du bon moment, un vrai jeu de patience parfois ! ;-)

Write A Comment