Culinaire & mariage

L’interview de Blanc Coco, connue en tant que photographe de mariage, elle met aussi son talent au profit de l’art culinaire !

QUI ES-TU?

Je suis Marie-Laure aka Blanc Coco. J’ai 33 ans et je vis sur Grenoble. Après des études d’architecture d’intérieur, j’ai fait l’Ecole des Gobelins qui m’a formé au graphisme et à la direction artistique. J’ai ensuite travaillé dans plusieurs agences de multimédia avant de me lancer à mon compte en tant que photographe lifestyle et photographe culinaire.

Blanccoco_Photographe_Styliste_Culinaire_Food_Stylist_11

COMMENT LA PHOTOgraphie EST ENTRÉE DANS TA VIE?

Je dirais que la photo est depuis toujours dans ma vie. Je suis très sensible aux images. Petite déjà je feuilletais les magasines de National Géographic, de cuisine ou les livres photos de mes parents. J’ai commencé la photo suite à un stage de cuisine chez Mercotte. C’était en 2007. Je travaillais à ce moment là en tant que directeur artistique chez DDB. Mercotte m’a donné envie de créer mon blog de cuisine et j’ai commencé à prendre des photos de mes créations. Je travaillais déjà dans le monde de l’image mais j’ai eu une véritable attirance pour la photo. Après quelques expériences photos dans mon cercle amical, je me suis lancée dans la photo lifestyle.

Blanccoco_Photographe_Styliste_Culinaire_Food_Stylist_07

TON STYLE. PORTRAIT OU PAYSAGE?

Pour le culinaire, je dirais que je suis plutôt portrait pour ce qui est du détail et paysage pour les scènes et le stylisme.

Photographie culinaire et stylisme de Blanc Coco

TES CHOIX. ARGENTIQUE OU NUMÉRIQUE?

Mon choix de coeur sera toujours l’argentique. J’aime le numérique pour son accesibilité, mais je préfère l’argentique pour sa plage chromatique incomparable, le rendu imparfait de la pellicule, les « accidents » et pour le grain des images. J’utilise le numérique dans le cadre de mon travail et l’argentique pour mon plaisir. Lorsque que je suis vraiment subjuguée par une lumière et un décor je choisis toujours l’argentique, même pour du culinaire.

Lorsque que je suis subjuguée par une lumière, un décor je choisis l’ #argentique, même pour du #culinaire. Cliquez pour tweeter

Photographie culinaire et stylisme de Blanc Coco

LUMIÈRE NATURELLE OU ARTIFICIELLE?

Je travaille uniquement en lumière naturelle.

Blanccoco_Photographe_Styliste_Culinaire_Food_Stylist_05

MATÉRIEL. COMMENT SE COMPOSE TON SAC PHOTO ?

Pour le numérique j’utilise un 5D Mark III. En objectifs : un 35 mm 1.4, un 50 mm 1.4, un 85 mm 1.2, un 24-70 2.8, un 100 mm macro et un 70-200 2.8. J’ai un lighpanel et un Flash cobra Speedlight 580 EX II.

Pour l’argentique j’utilise un Mamiya 645 Pro TL et un 85 mm 1.9

Photographie culinaire et stylisme de Blanc Coco

INSPIRATION. QUELS PHOTOGRAPHES SUIS-TU?

Je suis très peu de contemporains. de manière générale, j’aime bien me re-plonger dans mes vieux bouquins (Newton, Mappeltorpe, , Vivian Maier, Testino, Salgado…). En culinaire je suis Nicole Franzen, Susan Skoog, Linda Lomellino, Thomas Dhellemmes, Matthieu Cellard entre autres.

Photographie culinaire et stylisme de Blanc Coco

QUELLES SONT TES ASTUCES POUR RESTER CRÉATIVE ?

Je suis curieuse de tout. Je crois que ce qui m’apporte le plus est de rester ouverte à toute forme d’art, que ce soit de la photo, de la peinture de la sculpture ou même des installations.

Photographie culinaire et stylisme de Blanc Coco

ET SI TU NOUS PARLAIS UN PEU DE PHOTO CULINAIRE… QU’EST-CE QUI TE PLAÎT DANS CE TYPE D’IMAGES ? COMMENT TRAVAILLES-TU ?

Je suis une gourmande, cela ne s’invente pas :). La cuisine est un voyage, un art, chaque plat raconte une histoire. Je suis en admiration des professionnels des métiers de bouche, et le travail admirable des chefs. Quand je photographie des plats ou des desserts ou lorsque je fais des mises en scène, j’échange toujours beaucoup avec le chef. J’ai besoin de connaitre sa démarche et son univers. Avec le stylisme, on raconte une histoire, celle de la création d’un plat, de l’idée jusqu’à la finalisation en passant par le choix des matières premières. Ensuite quand il s’agit de photographier la scène, j’essaie toujours de la rendre gourmande, attirante, de rendre en image une émotion et une sensation, comme si la photo s’apparentait à nos papilles et qu’elle pouvait nous rendre en image, comme en bouche, toute la complexité des saveurs.

Blanccoco_Photographe_Styliste_Culinaire_Food_Stylist_12

AS-TU QUELQUES CONSEILS POUR SUBLIMER LES PHOTO CULINAIRES DURANT LES MARIAGES ?

Pendant les mariages le culinaire est complètement anecdotique. Je prend quand même souvent soin de photographier les plats. Cela fait partie comme les reste de l’histoire de cette journée. Pour ce qui est du cocktail, je cours souvent après la cérémonie avant que les invités n’arrivent. Si les buffet est entamé, le rendu n’est pas pareil. Je trouve souvent parmi les invités quelques complices qui se prêtent facilement au jeu pour prendre une bouchée sur un plateau. En soirée je demande toujours à prendre les assiettes â côté, avec ma propre mise en scène. Il arrive aussi que je shoote directement à table après avoir sélectionné une jolie assiette. Il ne faut pas hésiter à bouger les choses. Sur une table, lorsqu’elle vit et que nous ne sommes pas en studio, il y a souvent des petits détails à enlever : une bouteille d’eau, une petite tache de vin etc. je demande donc juste la permission de bouger l’assiette.

Blanccoco_Photographe_Styliste_Culinaire_Food_Stylist_03

AS-TU UNE PHRASE FÉTICHE, UN LEITMOTIV À NOUS PARTAGER ?

« Collect moments not things » . J’aime faire des images, pour capturer les souvenirs et saisir l’instant. J’essaie au maximum de me détacher du matériel. Et parfois, il faut aussi pouvoir savoir poser l’objectif, pour vivre le moment présent, que ce soit dans un restaurant, un concert, en voyage ou en famille.

logo

WEBSITEFACEBOOK – PINTEREST – INSTAGRAM

3 Comments

  1. Voilà un pan de Blanc coco que je ne connaissais pas et c’est très intéressant.

    J’ai toutefois une question. La répartition entre mariage et culinaire se fait comment ? En valeur et en volume ? ;)

  2. J’étais déjà tombée sur les photos culinaires de Marie-Laure, je les avais adorées, et c’est très intéressant d’avoir le contexte aussi :)
    Bravo Marie-Laure pour ton superbe travail, que ce soit en culinaire comme pour le reste !! :)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.