MILENA, PORTRAITISTE PERSONNEL

Milena, brune pâle aux yeux verts. Bulgare qui se plaît à vivre en France depuis 1997, presque la moitié de ma vie. Quand j’étais petite je me déguisais soit en Fifi Brindacier, soit en cowboy, j’aimais bien l’originalité de l’une et les codes d’honneur des autres. Et leur force mentale.

Aujourd’hui je suis photographe, j’ai 41 ans et deux merveilleuses filles, nous sommes très proches et cela me motive beaucoup pour rester jeune, haha ! Je fais attention de me tenir au courant de leur musique, leur films, leur style. La génération Z est fascinante !

portrait de femme - noir et blanc - corporate

COMMENT AIMES-TU TE DÉCRIRE ?

Je ne suis pas sûre que « j’aime me décrire » d’une manière particulière, c’est rare que l’on vous demande de vous décrire ! Ce qui me plaît à croire sur moi c’est que je suis positive et esthète, j’aime le beau et le bon en chacun et j’arrive à le voir dans chaque situation. J’apprends et j’évolue.

couple-portraits-seance-photo-studio-1

TON PARCOURS. COMMENT LA PHOTOGRAPHIE EST ENTRÉE DANS TA VIE ?

Quand j’étais enfant, mon père avait brièvement essayé de m’apprendre la photo, mais c’était bref et sans succès. Il avait un esprit « entraineur » qui ne m’a pas convaincue pour la photo. Ce qui est assez curieux car je regrettais beaucoup le manque d’images familiales et je passais des heures à regarder le peu que nous en avions.

Plus tard je me suis essayée à la vidéo; l’image me fascinait d’une manière générale, j’ai grandi entourée d’artistes. Et c’est ici que je rends un hommage public à mon ex-mari, qui un beau jour de 2002 a dit : « tu as l’oeil, tu vas faire de la photo ! », alors que je n’avais jusque là tenu qu’un compact autofocus (celui-là).

Pour faire bref, je l’ai cru et nous sommes partis, avec bébé et chien, vivre en Bulgarie pendant 2 ans, pour produire des photos pour les banques d’images. J’ai pris des cours particuliers en théorie et puis en studio et j’ai adoré ça ! Le portrait est venu avec l’expérience. La décision d’être photographe à part entière encore plus tard – il y a 5 ans maintenant.

6 portraits corporate - photo d'entreprise - personal branding - P comme... Paris... Milena Perdriel

TON STYLE. PORTRAIT OU PAYSAGE ?

Portrait. Et parfois en paysage :)

J’aime le portrait. Peu importe le cadrage.
A mes débuts je n’osais pas trop le dire, mais maintenant je le revendique : j’aime que les personnes que je photographie soient là pour moi. C’est à dire pleinement conscients qu’ils vont être pris en photo. Que la manière dont ils vont se comporter devant moi, c’est ce qui va être sur la photo. Que c’est ce qu’ils sont – que je suis en train de faire leur portrait.

J'aime que les personnes que je photographie soient là pour moi. #interview #milenaperdriel Cliquez pour tweeter

J’aime ça et j’assume tout ce que cela implique.

Portrait personnel - portrait de photographe - Eloa par Milena Perdriel

TES CHOIX. ARGENTIQUE OU NUMÉRIQUE ?

Numérique.
Je suis heureuse d’avoir commencé par l’argentique ! Je n’ai jamais été dans la chambre noire et n’ai jamais respiré la chimie du développement, mais j’avais appris la physique de la lumière, me servir d’un flashmètre et exposer correctement à + ou – 0,3 diaf.

J’aime la manière dont fonctionne la visée pour les vieux Hasselblad 503. Un jour j’aimerais en avoir un, et je m’en servirai !

Portrait de femme - Portrait personnel - Milena Perdriel.
Kodak Portrait 160NC

TES CHOIX. LUMIÈRE NATURELLE ET/OU ARTIFICIELLE ?

Le studio me donne cette possibilité d’être seule avec la ou les personnes que je photographie. Parce que je recherche cette connexion presque intime avec eux, avec leur vrai être, avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs richesses. La personne a besoin de temps et d’espace pour se livrer, je le trouve systématiquement dans mon studio – d’autant plus que je viens de le créer (et j’en parle plus bas!)

La lumière naturelle me donne de plus en plus de joies il faut l’avouer :)

Je recherche cette connexion presque intime avec eux. #photographie #milenaperdriel Cliquez pour tweeter

TES CHOIX. PARLES-NOUS UN PEU DE TA CHARTE GRAPHIQUE, TON LOGO…

J’ai changé récemment mon logo, en simplifiant. Et je pense que la prochaine fois ce sera encore plus épuré… Less is more , il disait.

MilenaP-1503-63

MATÉRIEL. COMMENT SE COMPOSE TON SAC PHOTO ?

Un D700 qui tient encore parfaitement bien + 50mm à 1,8 + 24-85mm à 2,8-4 + 70-200mm à 2,8 (que je n’utilise que très rarement)

MATÉRIEL. TU DOIS PARTIR 2 JOURS SUR UNE ÎLE DÉSERTE, QUEL MATÉRIEL AMÈNES-TU ?

Pour faire de la photo ? Un appareil et un 35mm.
Pour survivre ? Un couteau et plein d’allumettes.
Pour les vacances ? Une crème solaire.

portrait-ado-seance-photo-Paris-1

SOURCES D’INSPIRATION. QUEL EST LE TOP 3 DES PHOTOGRAPHES QUE TU SUIS ?

– Annie Leibowitz
– Sue Bryce
– Denis Rouvre, JB Mondino…

SOURCES D’INSPIRATION. QUELLES SONT TES ASTUCES POUR RESTER CRÉATIF/VE ?

Laisser les récepteurs ouverts à tous – l’art dans les musées et aussi dans les rues, le design, la publicité, la musique, le cinéma.

Les clients que j’ai, il peuvent tous jouer dans un film, une pub, un clip, alors voilà, à moi de les mettre en valeur comme ça !

seance-photo-famille-enfant-MilenaP-8

WORKSHOP. QUELLE EST LA FORMATION QUE TU AS PRÉFÉRÉE, OU CELLE QUE TU SOUHAITERAIS FAIRE ? POURQUOI ?

Les 2 formations qui ont confirmées toute ma démarche et qui m’ont donné des ailes ont été les 28 jours avec Sue Bryce sur CreativeLive.com et les plusieurs workshop que j’ai fait avec Jesh De Rox. Ces deux personnalités et leur générosité dans le partage m’ont aidé à mettre des mots et systématiser ce que je ressentais et que je cherchais à communiquer.

A un autre niveau, j’ai beaucoup appris de Félicia Sisco, Mathilde Magne et Jérôme Morin lors des 3J du portrait en 2015 !

J’ai découvert le workshop de Jérôme Bonnet à Arles cet été que j’aurais adoré faire, mais malheureusement ce n’est pas possible pour ces dates. J’attendrais bien aussi Felix Kuntze ou Clay Cook ou Parker J Pfister… Du concret dans la lumière ou le portrait éditorial.

phorographe-Paris-portrait-enfant-7115

TON TRAVAIL. PRÉPARATION DE LA SÉANCE, INSTALLATION, WORKFLOW… QUE PEUX TU NOUS DIRE DE TON ORGANISATION ?

Je prépare beaucoup mes séances ! En fait je me prépare et en même temps je prépare mon modèle. Depuis le début je partais de l’idée que je photographie quelqu’un qui est là pour moi. En réalité, il n’est pas là pour moi, mais pour lui. C’est juste une question de conscience – je veux que mon modèle soit pleinement conscient qu’il ou elle ou eux, sera pris en photo, que ce sera son portrait et que son état d’esprit influencera le résultat.

J’échange donc beaucoup dès le début – par mail, en rendez-vous, au téléphone, j’’envoie des questions, des exemples, je questionne, je propose. Mon tempérament fait que je suis très enthousiaste et curieuse, et j’arrive ainsi à entrainer mes clients dans cette joie – que j’appelle : Célébration.
Pendant la séance photo, nous ne sommes point des inconnus. Cela facilite tout !

En matière de post-traitement, je suis pareille, j’adapte. Je travaille essentiellement sur Aperture – je sais que je dois migrer, mais ce n’est pas aussi évident que je le pensais ;) Pour les portraits corporate, mon post-traitement s’arrête à Aperture? je n’ai que très rarement besoin d’utiliser Photoshop. Pour les portraits personnels, j’aime Exposure. Et je n’hésite pas à proposer un traitement différent à chaque client, voire pour certaines images qui m’inspirent « autre chose » . Mais globalement, j’aime quand c’est simple, et efficace.

Marie-Saintenoy-photographe-13565

TES PROJETS. AS-TU DES PROJETS EN PRÉPARATION, OU RÉFLEXION ? PEUX TU NOUS EN PARLER ?

Oh là oui ! 2016 est pleine de projets ! Et, heureusement de réalisations :)

J’ai ouvert mon studio photo en association avec Jacques Mateos et ça été la réalisation d’un rêve : avoir un espace à Montmartre pour recevoir, shooter, présenter, partager, éduquer, vivre ! En 2016 nous affinons l’accueil et les actions.

Après la WPPI et un premier projet pour l’association The Purple Rose Project, je partage l’affiche pour 3 éditions de l’atelier L’Invitation (lancé par toi-même en 2015) – la premiè§re est passée, la seconde a lieu le 3 à 6 juin, et la troisième sera en janvier probablement.

Puis, je prépare l’exposition de mon projet personnel Portrait de photographes, qui sera suivi, je l’espère par un livre car je traite de la relation de l’image de soi et de l’effet de papillon que j’espère créer – #existerenimage

Un Work’n’Pop pour la rentrée !! Et probablement un nouveau voyage aux Etats Unis pour The Purple Rose Project. Croisons les doigts !

Franck-Boutonnet-portrait-photographe-16237

MIEUX TE CONNAÎTRE. COMMENT TE VOIS-TU D’ICI 5 OU 10 ANS ?

Je me vois bien !
Un loft au parquet blanc, à Montmartre ou ailleurs en France ou en Californie , haha !
Je me vois voyager plus que actuellement. Partager les découvertes avec mes filles. Je me vois amoureuse.

Je me vois avec des rêves réalisés et avec de nouveaux dans la tête.

Anniv-Antonina-MilenaP-portraits-10621

TA PHRASE, TON CONSEIL POUR LES PHOTOGRAPHES QUI NOUS LISENT :

L’idée que vous avez entendue partout et pour des sujets différents : Trouvez qui vous êtes et croyez en dur comme fer !

QUELQUE CHOSE À AJOUTER, N’HÉSITES PAS :)

La photographie est une activité comme les autres. Il faudrait faire attention à ne pas sacraliser l’outil au détriment de la personne qui tient l’appareil ni de celle qui est devant. Qui vous êtes se voit dans vos images. C’est à vous qu’incombe la responsabilité qu’elles soient réussies.

logo-milena

 WEBSITE

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre roadbook

Téléchargez votre roadbook

25 fiches pour poser les bases de votre stratégie marketing, prendre de bonnes décisions et atteindre vos objectifs !

Vous êtes inscrit !