Je suis ravie de vous présenter Antoine Dominique, un photographe talentueux mais pas seulement ! Il s’active beaucoup pour des causes qui l’animent au travers d’une association, il réalise de superbes projets photos qui mettent en valeur les femmes, et enfin il présente aujourd’hui un Festival à la photographie !

Ton histoire. Qui es-tu ?

Je suis Antoine Dominique, photographe portraitiste dans un studio à Monflanquin, à la campagne ;)

Comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Elle y est entrée par passion vers mes 15 ans. Après un BAC et deux années de fac, je me suis décidé à faire de la photo mon métier. 3 années en apprentissage plus tard, je suis devenu portraitiste.

Portrait de femme en noir et blanc, elle a une cigarette à la bouche. Portrait artistique fine-art.

Ton style. Es tu portrait ou paysage ?

Portrait définitivement !

Durant mes études et également grâce à mes activités associatives, j’ai compris que c’était l’humain qui me passionnait ! Et le portrait, c’est d’abord une rencontre, la découverte d’une personne. A chaque nouveau portrait, j’apprends de la personne face à moi.

A chaque nouveau portrait, j’apprends de la personne face à moi. Cliquez pour tweeter

Portrait noir et blanc d'un couple - Image intimiste et artistique.

Lumière naturelle ou artificielle ?

J’affectionne les deux, même si dans mon cadre professionnel, je travaille essentiellement en lumière artificielle. Mais de plus en plus, j’aime aller photographier les gens chez eux avec la lumière naturelle venant d’une fenêtre.

Depuis l’année dernière, je mène un projet avec une revue associative, où je rencontre d’anciens joueurs de rugby afin qu’ils me racontent leur carrière. L’entretien se fait chez eux et il se clôture par un portrait. Ce projet m’a redonné le gout d’utiliser plus souvent la lumière naturelle.

Tu réalises de jolis projets photos, toujours autour de la femme, pourquoi ?

J’ai toujours pensé, à tort ou à raison, que les femmes ont l’ambivalence d’allier force et douceur. Les deux projets que j’ai menés autour des femmes mettaient en avant ces caractéristiques.

« Femmes de rugby » est une série de portraits consacrée au rugby féminin. En réalisant ce projet, je me suis rendu compte que le fait de jouer au rugby pour ces femmes était un acte militant féministe presque inconscient. Je joue au rugby, je dispose de mon corps comme je le souhaite. La plupart des portraits montrent cette force et cette détermination mais aussi parfois de la fragilité, de la sensibilité et de la douceur.

Joueuse de rugby - photographie artistique par Antoine Dominique

Projet photo de Antoine DOminique : Féminité et Rugby

Joueuse de rugby - photographie artistique noir et blanc. Antoine Dominique

Parles-nous du Festival « Voix de l’image ».
Comment as-tu eu l’idée de ce festival ?

Cela fait 3 ans que je suis président d’une association culturelle à Monflanquin. L’association « De l’un à l’autre » s’efforce de créer du lien entre les personnes résidant sur un même territoire. Pour cela, nous organisons des événements culturels tout au long de l’année. Depuis 2013, nous programmons plusieurs concerts de musiques actuelles dans le cadre d’un festival étalé sur l’année.

Passionné de photographie, l’idée de faire un festival dédié me trottait dans la tête depuis plusieurs années. J’avais la volonté de faire découvrir la photographique telle que je l’aime au public et que ce festival soit reconnu tant par sa qualité que par sa convivialité. De plus, la photographie professionnelle est peu exposée ici, c’était une raison supplémentaire de créer cet événement.

Pourquoi ce nom, quelle sera sa particularité? son thème?

Nous avons cherché un nom qui traduit l’esprit de ce festival. Voix de l’image est un festival qui donne la parole aux photographes, avec leurs photos mais aussi avec leurs mots. En plus des expositions, chaque photographe proposera une projection commentée de son travail.

Voix de l’image est un festival qui donne la parole aux photographes. Cliquez pour tweeter

Le thème de ce festival, c’est l’engagement. Les photographes invités ont fait le choix de réaliser des séries engagées qui ont des choses à dire, qui revendiquent, qui dénoncent…

Affiche du festival pour les photographes à Montflaquin : Voix de l'image

Comment avez-vous sélectionné les intervenants ?

Nous cherchions tout d’abord des photographes professionnels. Ensuite pour une première édition, nous avons d’abord cherché dans notre réseau. Personnellement, je connaissais Pierre Delaunay via le GNPP ( Groupement National des Photographes Professionnels ) et j’avais déjà vu son travail exposé à Dax. Cette exposition a eu l’effet d’une claque sur moi, j’ai adoré la force de ses images.

J’ai découvert le travail de Luc Jennepin au travers du combat des Chibanis et j’ai été séduit tant par la qualité esthétique de ses images mais aussi par la revendication affichée. De plus, son travail s’accompagne d’excellents auteurs ( Magyd Cherfi par exemple ) pour dénoncer cette situation.

Si tu n’avais qu’une phrase pour inviter les lecteurs à venir, quel serait-il ?

Si vous êtes passionnés de photographie et si vous souhaitez découvrir deux très belles séries, n’hésitez pas !
De plus, le village de Monflanquin est très beau :)

Logo Antoine Dominique Photographie

WEBSITE

Portrait d'enfant.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre roadbook

Téléchargez votre roadbook

25 fiches pour poser les bases de votre stratégie marketing, prendre de bonnes décisions et atteindre vos objectifs !

Vous êtes inscrit !