Il y a quelques temps déjà, j’avais promis une série d’articles « Famille, voyages et photographies« , parce qu’il n’y a pas que la photo sociale dans la vie. Je suis heureuse de ranimer cette idée et de vous présenter Magali, photographe mariage et famille, et aussi une sacré baroudeuse ! Elle nous fait rêver de par son style de voyage atypique et ses images…

Qui es-tu ? Comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Je m’appelle Magali, je souffle mes 37 bougies dans quelques semaines, compagne de Julien et heureuse maman de Tao qui a 6 ans.

Depuis plus de 20 ans je suis une véritable globe trotteuse, partant avec mon sac à dos seule, avec une amie, avec Julien et maintenant en famille à travers le monde, et avec toujours dans mon sac à dos un appareil photo !

La photo a finalement toujours fait partie de ma vie, mes parents prenaient peu de photos, cela n’a jamais été leur truc… Mais je me revois, petite, demander à ma mère de me sortir les cartons de photos et je passais des heures à les regarder, à les trier, à les ranger par période. Sans m’en rendre compte je pense que déjà enfant j’avais une attirance pour la photo.

Mes parents aimaient le voyage mais c’est au collège quand j’ai commencé à partir seule avec l’école que j’ai commencé la photo avec un appareil jetable ! Et depuis à chaque voyage j’ai eu ce besoin de documenter ce que je vivais.

J’ai acheté mon premier reflex argentique vers mes 16/17 ans, je m’en servais qu’en mode automatique (en y repensant quel sacrilège) et j’allais dans le monde entier avec ce boitier. Le photographe chez qui j’allais faire développer mes photos me demandait toujours s’il pouvait regarder mes clichés, car il trouvait qu’il y avait quelque chose qui se dégageait de mes photos. Je n’y ai jamais prêté attention, j’aimais photographier c’est tout. Puis je suis passée au numérique, abandonnant mon reflex pour certains voyages, à cause de l’encombrement… A la naissance de Tao mon envie de photographier avec un reflex est revenu et je crois que la véritable histoire a commencé ici.

Quelle est ta spécialité ?

Ayant fait des études en école de commerce, je n’ai jamais pensé faire de la photo mon métier, j’ai été assistante commerciale puis agent immobilier, mais à à la naissance de Tao j’ai eu ce besoin de faire autre chose… C’est mon entourage qui m’a poussé à me lancer dans la photo.

J’ai donc changé mon matériel, fait des formations et je me suis lancée en tant que photographe grossesse, bébé et famille. Je suis photographe professionnelle dans les Alpes-maritimes depuis bientôt 5 ans.

Mon métier m’a permis de m’améliorer et j’apprécie encore plus de faire des reportages de nos différents voyages. La photo de voyage reste à la première place dans mon coeur.

Es-tu portrait ou paysage ?

Cette question est tellement difficile, en voyage j’aime faire comme un reportage, j’ai besoin de capturer Julien, Tao mais également les personnes que l’on rencontre mais je crois que je suis plutôt paysage quand même, tout en intégrant une dimension humaine dans la photo.

Parles-nous de ton blog « les voyages de Tao »…

Depuis que l’on voyage en famille, j’ai écris des articles pour différents site de voyage et j’ai eu quelques publications dans des magazines. Il y a de nombreuses personnes qui me posent des questions sur nos destinations. J’ai donc décidé de créer mon blog voyage en famille que j’ai lancé cet été.

Je partage avant tout nos voyage en camion, le « VanLife » car c’est le mode de voyage que l’on préfère. Je parle également de nos voyages en avion, des astuces pour voyager avec les enfants….J’ai juste envie de partager nos expériences et de pouvoir aider des familles dans l’élaboration de leur voyage ou l’achat de leur camion. J’aime beaucoup le partage et je suis épanouie quand je peux aider.

Comment le vois-tu évoluer ?

Pour le moment le blog est juste pour le plaisir, bien que j’ai pu faire des partenariats avec certaines marques qui nous ont envoyé des produits pour le quotidien ou pour nos voyages, et j’ai également vendu des photos à une agence de voyage. J’aimerai continuer à faire des collaborations et à terme mon rêve serait d’écrire des articles sur les voyages tout en étant rémunérée, pourquoi pas faire moitié-moitié : mon travail de photographe de famille et photographe de voyage.

Je pense également proposer des formations pour la photo de voyage pour les photographes amateurs. Je vais mettre en place une formation en ligne en début d’année prochaine (pour le moment le projet est dans ma tête).

Qu’aimes-tu particulièrement dans les voyages en van ?

Depuis quelques années nous avons décidé d’acheter un fourgon et de voyager la majeure partie du temps de cette façon. C’est un mode de voyage qui nous correspond totalement, on aime la liberté de pouvoir faire notre planning, de dormir où l’on veut, d’avancer à notre rythme, nous sommes adeptes du slow travel.

On a trouvé un bon équilibre dans cette façon de voyager, cela nous permet aussi de découvrir des endroits près de chez nous et qui valent des paysages du bout du monde. On réapprend à voyager. Au début de ma vie de globe trotteuse, si je ne prenais pas un avion pendant 20h j’avais l’impression que ce n’était pas un voyage haha, maintenant c’est tout le contraire, je trouve la beauté dans chaque chose, chaque paysage, chaque moment…que ça soit loin ou non. Je profite davantage des moments et je me rends compte que notre planète est belle peu importe où l’on est, j’aime beaucoup la citation « L’important ce n’est pas la destination mais le voyage », cela résume absolument tout ce que je ressens maintenant. C’est l’expérience elle même qui est belle, même si on est seulement à 1h de chez nous, le fait de se retrouver à 3 dans un petit espace, d’avoir un jardin différent à chaque fois que l’on change d’endroits. On se reconnecte avec les choses importantes, on observe,… je pense que le yoga que je pratique de façon assez intense depuis 4 ans m’a aidé dans ce cheminement.

Ma façon de photographier a changé aussi, désormais j’aime faire des photos de ce qui nous entoure, des détails qui me referont vivre plus tard ce moment, cet instant… Voyager en camion et surtout voyager « lentement » nous permet  d’avoir du temps pour photographier tous ces petits bonheurs.

Pour moi il n’y a aucun inconvénient à voyager en camion, au contraire !

As-tu deux sacs/matériels photos ?

Oui j’ai deux sacs car en voyage j’aime partir léger…. Je prends mon Nikon d750 avec un 24/120 mm pour couvrir au maximum toutes les focales. C’est parfait pour moi.

Quel serait le reportage de tes rêves ?

Sincèrement je ne sais pas, chaque reportage photo en voyage est unique. Pour le moment je suis comblée. On va dire que à chaque fois que j’ai un rêve (accessible) j’essaie de le réaliser, je me donne les moyens pour qu’on vive nos rêves et d’avoir conscience de notre chance.

Mais au fond de moi je me suis toujours dis qu’un jour j’aimerai faire de l’humanitaire, n’ayant aucune connaissance dans le médical, j’aimerai un jour, quand mon fils sera plus grand (car pour le moment j’ai du mal à le laisser hihi), que mes compétences en photo puisse servir à une association humanitaire dans un autre pays. Faire un reportage photo d’une association humanitaire afin de les faire connaitre par exemple.

En terme professionnel le reportage de mes rêves était de photographier un accouchement à domicile et grâce à une merveilleuse famille j’ai pu le réaliser.

As-tu des conseils pour les photographes qui souhaitent aussi partager leurs photos de voyage ?

Je suis nouvelle dans la sphère blog de voyage… je dirai juste ne doutais pas, si vous avez envie foncez !

A suivre : Les voyages de TaoMagali Selvi photographe

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre roadbook

Téléchargez votre roadbook

25 fiches pour poser les bases de votre stratégie marketing, prendre de bonnes décisions et atteindre vos objectifs !

Vous êtes inscrit !