Eloa, du studio Artinoa à Paris s’est lancé dans l’aventure il y a 10 ans suite à des études en photographie.  Seulement devenir photographe, c’est aussi devenir chef d’entreprise, et ça on y est rarement préparé… Prendre les bonnes décisions dès le départ pour ne pas s’endetter et pour filer directement vers la « rentabilité » (voire la « profitabilité ») de son entreprise est le rêve de ceux qui souhaitent vivre de leur passion. Pour vous aider vous avez la communauté Pop et ses formations en ligne qui vous permettent de trouver un groupe de photographes bienveillants sur lequel vous appuyer… En attendant, voici 5 conseils offerts par Eloa !

les erreurs à éviter lors de sa création d’entreprise

Hummmmm…. J’ai été pas mal soutenue et guidée à mes débuts en 2008 mais depuis que je fais de la formation et que mes petits Mojitoos (mes « élèves ») me racontent leurs déboires je note scrupuleusement pour aider les suivants. Alors je leur ai demandé de l’aide pour lister ensemble les 5 erreurs à ne surtout pas commettre au tout début ! C’est parti !

Une photo issue d'une séance grossesse, pour montrer que l'on peut devenir photographe professionnel et vivre de sa passion.

1. On ne choisit pas son statut juridique à la légère

Auto-entrepreneur, SAS, SARL, EURL… Ce n’est pas la roulette russe !

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat peut vous y aider. De cela va dépendre votre façon de récupérer ou non la TVA, la façon dont vous allez payer vos charges, dont vous allez vous rémunérer également donc c’est important !

Pour ma part j’ai commencé comme « photographe auteur » en 2006 quand je travaillais pour des magazines et journaux puis j’ai choisi l’ EURL (SARL quand tu n’as pas d’associé) pour ma société ARTINOA. Je récupère la TVA, je cotise au RSI, paye l’impot sur les sociétés et me verse un salaire. J’ai demandé conseil à la CMA en 2007 et maintenant j’ai un expert comptable depuis 2013, il porte des cravates avec des nains de jardin dessus, c’était un critère, moins il avait de vie sociale et plus il serait disponible et compétent… ça marche il est super ! Je plaisante bien sur… enfin non tout est vrai, il est super et porte vraiment des cravates ridicules ;-)

Une photo issue d'une séance enfant, pour montrer comme le métier de photographe est passionnant !

Pour débuter, le comptable est assez cher, je partirais plutôt sur un bon logiciel de compta comme CIEL par exemple (c’est celui que j’utilise) pour ensuite embaucher un expert comptable quand on peut se le permettre. J’ai mis 5 ans pour ma part et aujourd’hui il me coute 200€ HT par mois et fait toutes les démarches à ma place, les versements de RSI, TVA…

2. On ne brade pas ses photos sous prétexte qu’on débute !

Si vous ne pratiquez pas les bons tarifs de suite, vous ne rentrerez pas dans vos frais, vous ne serez pas rentables, vous ne vous verserez aucun salaire et vous ne pourrez pas investir dans de la formation ou du matériel. Résultat vous tournerez en rond.

Photographe : un métier, une passion !

Il est très dur ensuite d’augmenter ses tarifs, les clients ne comprennent pas et vous en perdez certains. Les clients « bas prix » amèneront des clients « bas prix » et vous n’arriverez plus à augmenter vos traifs même si ces derniers sont ceux que vous devez appliquer pour que votre entreprise soit rentable…

En gros on débute à des prix justes après avoir calculé ses charges et le nombre de séances qu’on veut/peut faire par mois / an. (Utilisez le formulaire CODB pour le calculer en ligne !)

Lire aussi : 5 étapes pour définir ses tarifs

3. On n’investit pas trop tôt.

J’ai dépensé 1000€ dans des flyers, autocollants…. dès les premiers mois. Ca partait d’une bonne idée car je voulais me faire connaitre mais c’était beaucoup d’argent que j’aurais du investir dans une formation en référencement par exemple pour faire venir plus de clients ou dans une charte graphique pour que mon site, blog, logo… soient à mon image.

Photographie de nouveau-né en studio. Plus qu'une passion, c'est un métier. EN devenant photographe, on devient un chef d'entreprise !

J’en ai commandé beaucoup trop, avec des tarifs imprimés ce qui m’a obligée à rester aux mêmes trop longtemps sans pouvoir faire évoluer ces flyers…le logo a changé mais les flyers étaient déjà imprimés…. bref une vraie cata !

4. On préserve son couple, sa famille…

Cette entreprise est votre « bébé » pas celui de votre conjoint, normal qu’il ne mange pas photo, ne rêve pas photo, ne s’habille pas photo….

Vous plaquez tout pour devenir photographe ? Vous découvrez les blogs, les forums, les sites où acheter du matos, Pinterest est votre nouvel amant, vous vous endormez devant à 4:00 du matin et la touche « Enter » s’incruste chaque nuit dans votre joue…

Portrait de famille, une maman et ses 6 filles. Photographie intemporelle en noir et blanc. Séance en studio par Artinoa, photographe à Paris.

Bref, il est temps de se rappeler que vous avez une vie à côté de cette création d’entreprise et que tout votre entourage ne partage peut-être pas votre enthousiasme même s’ils sont heureux pour vous et vous soutiennent.
Essayez de vous tenir à des heures de travail strictes et gardez des heures de détentes en famille/couple où vous ne parlez pas photo. Il y a des tas de choses à faire en même temps ? Faites des listes, organisez vous mais gardez du temps pour souffler et pour penser à ceux que vous aimez.

5. On s’entraide, les autres photographes sont des collègues, non des concurrents.

On se crée un réseau d’entraide en participant à des formations, en rencontrant des gens sur des forums ou des blogs.

Ensemble on est plus forts pour résoudre les problèmes, les « vieux » partagent leurs expériences (Oh comme moi en ce moment même ;-) ) on se redonne le moral quand ça va mal, en gros on forme une équipe !

Photographie de nouveau-né en studio, un bébé endormi et apaisé, serein.

N’hésitez pas à appeler les photographes pour leurs poser des questions, même s’ils sont connus et vous impressionnent il vous répondront surement (pour les moins cool, au pire ils ne répondront jamais à votre mail donc autant tenter, ça ne mange pas de pain !). Partagez à chaque étape avec des gens qui ont débuté en même temps que vous ça booste, ça rassure, ça soulage.

J’en ai des tas d’autres des conseils à vous donner mais le deal ici était de 5. Défit relevé !

 

Logo Artinoa

3 Comments

  1. Merci beaucoup Eloa pour ton article. Ces 5 points sont tout à fait vrais et sonnent comme une bonne piqure de rappel quand on se laisse parfois emporter par la vague. Je te souhaite une belle formation, riche de rencontres

  2. photographe mariage grenoble Reply

    Bonjour
    Merci de vos bons conseils pro.
    Moi aussi je suis photographe professionnel indépendant sur le secteur de Grenoble et j’apprécie toujours partager avec d’autres professionnels mon expérience.
    Bonne journée à vous.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Téléchargez votre roadbook

Téléchargez votre roadbook

25 fiches pour poser les bases de votre stratégie marketing, prendre de bonnes décisions et atteindre vos objectifs !

Vous êtes inscrit !