L’importance du traitement des images

Il ne suffit pas d’appuyer sur le bouton pour obtenir des images captivantes, des images qui parlent à vos clients ou à votre public.

Pour ma part, le traitement de mes photos représente aujourd’hui la moitié de mon temps de travail, j’y prête donc autant d’attention qu’à la prise de vue. Cela n’a pas seulement la vocation de sublimer nos images, le traitement contribue également à façonner notre style artistique, ce qui sera l’ambassadeur de notre marque et de notre personnalité.

Que signifie traiter une image ?

Nous partons du postulat qu’il s’agit d’images numériques.

En résumé, traiter une image, c’est transformer un RAW, un fichier brut de capteur, en un fichier JPG, lisible par tous nos clients (et tous supports). Dans les faits, il se passe (ou peut se passer) deux étapes :

– Le développement de l’image. On parle plus précisément de développement en chambre numérique, ou encore de post-traitement lorsque l’on « de-rawtise » une image. En d’autres termes, c’est l’étape où on lit l’image RAW sur Lightroom, Camera Raw ou encore Capture One et où l’on va effectuer des premiers réglages décisifs dans la construction de votre style photographique. C’est généralement à cette étape que l’on peut choisir de surexposer ou sous-exposer une image, ajouter du contraste, modifier la balance des blancs… Chaque photographe a sa propre recette, en fonction de ses goûts et du message qu’il souhaite faire passer, il ne paramètrera pas l’image de la même façon.

– La retouche. Il s’agit d’un travail plus poussé, on va dans le détail de l’image pour la sublimer, la rendre « parfaite » (quitte à modifier un peu l’image). Dans la photographie de nouveau-né, cela peut être : effacer les petites peaux (croutes de lait), les rougeurs, les boutons (acné du nourrisson), uniformiser le fonds d’une image… Le logiciel le plus utilisé et reconnu pour ce travail est Photoshop, mais les dernières versions de Lightroom permettent de plus en plus de corrections précises et ciblées.

traitement-photo-nouveau-ne

Il ne faut pas confondre la retouche, avec la « photo-manipulation ». On entre là dans un univers un peu différent, plus proche du graphisme que de la photographie. Il s’agit de manipuler l’image afin d’en créer une nouvelle, en ajoutant et/ou supprimant des éléments de l’image, voire d’autres images !

Comment voulez-vous que vos clients vous voient ?

Le post-traitement des images définit également la qualité et la valeur du service que vous rendez à vos clients – montrer ou pire laisser les images brutes à vos clients me fait penser à une attitude peu professionnelle de la part du photographe et à une grande prise du risque pour votre activité. Vous ne maîtrisez plus l’image que vous voulez donner de vous et de votre travail.

Bien évidemment, une bonne retouche ne signifie pas un traitement lourd, tout au contraire des ajustements subtils des couleurs et des contrastes, des corrections de la peau sans lisser sa texture complètement sont souvent les meilleures. Cela permet d’obtenir une image équilibrée tout en gardant son aspect et son ressenti de départ.

post-traitement photo

Si le post-traitement et la retouche de votre image vous permettent de vous façonner votre style photographique, ce ne sont pas les seules éléments, les décisions prises au moment de la prise de vue sont tout aussi décisives (composition, profondeur de champ…), tout autant que l’instant précis ou vous avez appuyé sur le déclencheur. Je recommande de prendre le temps avant la prise de vue, de vérifier les réglages de votre appareil, votre composition et la lumière en fonction du rendu que vous souhaitez obtenir. Un post-traitement ne rattrapera pas une mauvaise photo et il ne fera pas de vous un bon photographe. Prenez-en moins mais de meilleure qualité.

Le post-traitement ne rattrape pas une mauvaise photo et ne fait pas de vous un bon photographe. Click To Tweet

Votre style de post-traitement évolue avec le temps et l’expérience, tout comme votre prise de vue de départ et votre personnalité. Mettez-y votre cœur et prenez le temps de tester et d’apprendre de nouvelles techniques et astuces. Trouver votre propre style prend du temps, mais c’est un bon moyen d’augmenter la portée de votre activité. Des images bien travaillées vont créer une bonne première impression chez vos clients potentiels et ainsi booster votre chiffre d’affaires. Une raison de plus pour ne pas négliger ce côté de notre activité.

Logo Petra Kovacova

WebsiteFacebook

___

Vous souhaitez vous initier à Photoshop ?

Vous voulez sublimer vos images, façonner votre style artistique et rendre vos clients sublimes ! Cette formation est faîtes pour vous :

Formation photoshop

___

Vous n’êtes pas encore équipé de Photoshop ?

Profitez de cette offre spéciale pour les photographes :

Leave a reply