#PhotographeDuMois

[INTERVIEW] Jonathan Udot Pictures

Photographe Mariage & Naissance Fine-Art

Ton histoire. Qui es-tu ?

Je m’appelle Jonathan, j’ai la trentaine bien révolue (bon ok 33…. Grrrrr!) et je vis à Nancy depuis toujours. Marié et papa d’un petit garçon, je tente de m’occuper au mieux de ma petite famille. Partagé entre ma profession d’infirmier en réanimation qui me passionne et ma passion de photographe qui est devenue une profession, je cours sans arrêt après le temps et rêve de journées de 36 heures.

Jonathan Udot Photographe

Comment aimes-tu te décrire ?

Toujours un exercice difficile que de faire sa propre description… Mais bon je me lance… Epicurien, rêveur, idéaliste, entier et perfectionniste, je suis amoureux de la vie, de la bonne humeur et des bons moments. Je déteste le conflit et m’arrange toujours pour que les choses roulent pour le mieux et pour pouvoir profiter au mieux de chaque moment.

Ton parcours. Comment la photographie est entrée dans ta vie ?

Mes parents nous ont toujours conçu, à ma soeur et moi, de jolis albums et puis ils nous ont transmis le goût du voyage et des jolies images.
C’est ainsi que j’ai d’abord passé beaucoup de temps à admirer les sites de certains photographes que ce soit des reporters ou des photographes de mariage.
Très investi dans l’athlétisme à cette époque, je n’avais pas le temps de pratique la photo mais espérais bien m’y mettre un jour. Ce jour est arrivé plus vite que prévu puisqu’une blessure au mollet m’a contraint de mettre de coté les pistes de tartan et la forme athlétique qui allait avec. Je me suis alors engouffré (probablement un peu par compensation) dans la plus belle passion que je n’ai jamais pratiqué jusque là…

Séance photo engagement

Ton style. Portrait ou paysage ?

Hé! Hé! Cette question a deux issues, la première étant l’orientation de mon cadrage soit en vertical soit en horizontal et la seconde étant bien évidement la discipline que je préfère dans la photo. Pour mes cadrages (si desfois c’est la question?), je suis à 90% en mode paysage parce que j’aime raconter avec des images, ce qu’un film raconterait sur un téléviseur ou au cinéma (sur un format horizontal donc). J’ai même commencé une série au format 16:9, ce qui n’est pas commun pour de la photo, et pourtant ça me plait. Pour la discipline que je préfère entre les portraits ou les paysages, j’aime la relation avec l’autre, donc je pense que vous comprendrez vite que c’est les portraits sans hésitation.

Jonathan Udot
film argentique Fuji Pro 400h

Tes choix. Argentique ou numérique ?

J’aime beaucoup les deux. Le numérique a eu le mérite de permettre l’essor de nombreux talents et l’apprentissage plus facile de la photo. Par contre l’argentique a des côtés encore plus passionnants tels que le « One Shot » et surtout la partie développement (que j’ai encore jamais pris le temps de réaliser…)
Pour le moment je ne propose d’emblée que des reportages numériques (sauf ponctuellement sur demande mais c’est assez exceptionnel)

Tes choix. Lumière naturelle et/ou artificielle ?

Sans hésiter la lumière naturelle. Je ne me sens d’ailleurs pas du tout à l’aise avec les lumières artificielles car le rendu me plait beaucoup moins…

Jonathan Udot, Reportage mariage

Tes choix. Parles-nous un peu de ta charte graphique, ton logo…

Une longue réflexion est en cours…. J’ai conçu la charte et le logo actuels lors du lancement de mon activité il y a 2 ans. Le choix de l’arbre a probablement un rapport avec le fait que j’aime le côté naturel, authentique des reportages.

Logo

Aujourd’hui, je réfléchis à un nouveau logo et une nouvelle charte graphique complètement repensée pour 2015. Je ferai probablement appel cette fois à un graphiste pour quelque chose encore plus pro.

Matériel. Comment se compose ton sac photo ?

2 boitiers numériques pleins format Nikon, parfois complétés par un boitier argentique et quelques films. Des optiques fixes uniquement pour la qualité et l’ouverture qu’elles proposent (5 au total : 24-35-50-85mm f/1.4 + 105mm f/2.8 mais je ne les prends pas toutes pour chaque reportage).

Séance photo naissance

Matériel. Tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel amènes tu ?

C’est toujours la grande question lors de nos voyages. 1 boitier plein format, 2 cartes 16Go, 1 optique fixe f/1.4 (24 ou 35mm) pour du reportage et surtout mon MacBook Pro 13’’ et 1 DD externe pour pouvoir décharger et sauvegarder les photos sur plusieurs supports.

Sources d’inspiration. quel est le top 3 des photographes que tu suis ?

Les photographes dont je suis le travail sont nombreux…

Voici mon top 3 étrangers :
Geneoh
Samuel Docker
Fer Juaristi
+ Mynewbornisart pour les nouveaux-nés

Et mon top 3 français :
Jean-Laurent Gaudy
Greg Finck
Pretty Days
+ Wide-Open Photographies pour la partie nouveaux-nés

Jonathan Udot

Sources d’inspiration. Quel serait le shooting/reportage de tes rêves ?

Dire que c’est LE reportage de mes rêves serait faux, mais réaliser un reportage de mariage dans un joli décor qui me dépayse complètement des paysages français me ferait très envie (New-York, highlands écossais, taj mahal, pérou…). Cela dit, le lieu ne fait pas tout…! Il faut surtout de l’amour et de la vie…

Sources d’inspiration. Quelles sont tes astuces pour rester créatifs ?

Je suis sans cesse à la recherche de nouvelles idées. Lorsque je suis en voiture, à pied, au travail, je réfléchis à de nouveaux plans, de nouvelles idées. Pourtant, dans la réalité, c’est l’improvisation, le feeling, qui vont faire le plus gros. On peut établir des tas de plans sur la comète, s’y tenir est toujours compliqué si on aime la spontanéité. Alors les idées auxquelles on a pensé servent, mais pas du tout le jour que l’on avait prévu. Le fait de passer du temps sur de nombreux autres blogs étrangers m’apporte également quelques idées…

Séance photo engagement

Workshop. Quelle est la formation que tu as préférée, ou celle que tu souhaiterais faire ?

J’aimerais beaucoup faire un workshop avec un des 3 photographes étrangers cités plus haut. Je m’étais lancé dans l’organisation de celui de Fer juaristi en France il y a 2 ans mais nos agendas respectifs ne nous ont pas permis la réalisation de celui-ci.
Pour la partie nouveaux-nés, j’aimerais réaliser un jour un workshop avec Mynewbornisart.

Ton travail. Préparation de la séance, installation, second shooter, workflow, post-traitement… que peux-tu nous dire de ton organisation ?

Pour une séance, j’organise un pseudo plan de balade avec les clients mais je laisse toujours une place à l’imprévu (météo, envie du moment, …).

Pour un mariage, on définit à l’avance, ensemble avec les futurs mariés, chaque étape de la journée. La semaine précédente, je refais le point sur les zones d’ombre ; la veille je check le matériel et relis le plan de route.

Séance photo famille - lifestyle

En ce qui concerne mon workflow, il est toujours identique… Je rentre de mon reportage, je décharge les cartes sur un disque dur SSD sur lequel je travaille en direct de l’un ou l’autre de mes 2 ordinateurs (bureau ou portable). Puis une fois tout le reportage sur le disque, je fais 4 autres sauvegardes pour sécuriser les RAW.
J’attaque ensuite toute la partie tri/post-traitement. Je poste quelques aperçus par mail ou sur facebook selon le souhait des clients. Une fois le traitement terminé, j’exporte le tout en HD pour livrer les clients et en version Web pour composer un article sur le site.
Pour les second shooter, je le propose surtout dans un but formatif pour que des photographes avec qui j’aime partager puissent pratiquer sans la pression du grand jour. Je leur demande juste de venir avec le sourire, de respecter plus que jamais les clients et d’offrir en retour aux clients qui ont accepté une sélection de leur reportage. Le second est toujours en plus, jamais pour combler un besoin…

Ton travail. Quelle est ta photo préférée à ce jour ? et pourquoi ?

Jonathan Udot Photographe
Il s’agit là de Louis, mon petit garçon. Ce choix manque vraisemblablement d’objectivité mais il a aujourd’hui 16 mois et j’ai passé sa première année à le photographier tous les jours pour un projet personnel. Depuis son premier anniversaire, j’ai lâché un peu de leste mais je photographie quand même autant que possible son évolution avec plusieurs photos chaque mois. Ici il sortait de son premier bain en piscine et il a voulu s’asseoir là sur ce petit banc, comme papa…

Tes projets. As-tu des projets en préparation, ou réflexion ? peux tu nous en parler ?

Jonathan UdotProjet Personnel : Put your hands on your eyes

Pas mal de projets… à plus ou moins long terme… plus ou moins réfléchis et débutés… Des séances couples à l’argentique, des séances couples en mode sénior, un projet de reportage au sein d’une réanimation où je travaille… Mon projet 100 Strangers à terminer. Et puis des expos pour les prochaines années (2015-2016) sur ces différents projets, une expo qui rassemblerait mes travaux mariages et couples, une autre nouveaux-nés pourquoi pas? Plus quelques projets pour lesquels je préfère rester discret et mystérieux…

Mieux te connaître. J’aime / J’aime pas.

J’aime : la vie, mes proches, la musique, rêver, la bonne bouffe, les voayges, courir, rire, les petits détails insignifiants de notre vie (entendre craquer la neige sous les pieds, casser la plaque de caramel des crèmes brûlées avec la petite cuillère, …)

Je déteste : le malheur des autres, la guerre, lire, qu’on me mastique dans l’oreille, les chauffards, l’injustice.

Impossible pour moi de m’en tenir à 5 seulement… Désolé!!

Photographe mariage Paris, Nancy France

Mieux te connaître. Comment te vois tu d’ici 5 ou 10 ans ?

Je n’ai aucune idée de quoi demain sera fait et c’est mieux comme ça… Pour le moment je souhaite garder ma profession d’infirmier et privilégier quelques reportages mariages par an ainsi que quelques séances. J’aime trop mon métier d’infirmier pour le mettre de côté. J’espère pouvoir continuer longtemps ainsi car les deux m’apportent un équilibre.

Ta phrase, ton conseil pour les photographes pros qui nous lisent :

Comme m’a dit un jour un photographe que je respecte beaucoup (il se reconnaîtra peut-être), pour progresser une seule règle « pratiquez-pratiquez-pratiquez-pratiquez-pratiquez!!! Ca vaut mieux que tous les livres et tous les Workshop du monde » et surtout partagez avec d’autres photographes, ne travaillez pas seul dans votre coin. Le partage est tellement enrichissant.

JONATHAN UDOT PICTURES
WebFacebookTwitter

7 Comments

  1. Oh, un copain infirmier et photographe!!!
    Merci pour ce bel article plein de spontanéité!!!
    Bonne chance dans la poursuite de tes 2 activités!!

  2. J’adore cet article !
    Et j’aime toujours autant cette photo de Louis dans le rayon de lumière (et l’autre au-dessus, hein, avec le petit bebe…)

    • Merci Maéva! Celle du bébé au dessus me fait penser à quelqu’un… un joli petit bonhomme!!!

  3. EmmanuelleB Reply

    Magnifiques photos et topissiiiiime photographe ! :-)

  4. Moi aussi infirmière en dialyse et photographe …qui aimerais n’être que ça !!
    Très sympathique article …
    C’est vrai que partager avec d’autres photographes c’est important mais parfois difficile à mettre en place ..
    Bonne continuation

    Alexandra

  5. Typhaine J. Photographie Reply

    Super interview !!
    J adore lire des interview comme ça, c est génial !

    Ton parcours me donne le sourire parce que moi aussi je souhaite jongler avec mon statut de fonctionnaire et photographe. Tu montres que c’est possible !

    La photo de ton fils, j aime beaucoup ! Rien que de lire  » il s assois là sur le banc comme son papa … « , cela me donne des frissons !

Write A Comment