Comment réaliser un diptyque qui claque !?

Mais si, vous savez ce que c’est, ce sont des combinaisons de deux photos (ou triptyque pour trois photos). On appelle aussi cela collage ou montage de plusieurs photos ensemble. Nous resterons sur les diptyques pour cet article.

Un triptyque pour raconter l'hisoire d'une soirée de mariage en photos. Tutoriel de Mélanie Bultez, photographe et spécialiste Photoshop

Les diptyques, qu’est-ce que c’est ?

Ce qui se cache derrière ce doux nom de diptyque, c’est donc deux photos accolées l’une à l’autre, et le but est qu’elles fonctionnent par paire. De cette façon, on met en valeur deux photos qui n’auront peut-être pas autant d’impact individuellement, on associe des idées, des couleurs, des formes.

A quoi ça sert ?

L’intérêt de réaliser des diptyques est de donner un sens ou l’accentuer sur certaines de vos photos, que ce soit pour des cadres, mais également pour la réalisation de vos livres photo ou vos articles de blog.

Diptyque pour montrer le dynamisme d'un scène avec des enfants qui jouent !

Comment réaliser de bons diptyques ?

C’est là qu’est tout le travail d’imagination (et de désarchivage). En effet, vous n’avez pas nécessairement besoin que deux photos soient prises le même jour, lors de la même séance pour que cela fonctionne. Ce qu’il faut trouver, c’est l’harmonie entre deux images. N’hésitez pas à sortir vos vieilles photos des cartons si besoin.

Si vous avez des diptyques à réaliser sur une séance ou un mariage, vous prendrez par contre des photos du même évènement. Le tout, dans ce cas, est de bien réfléchir aux photos que vous allez prendre, dans le but de les assembler en diptyque.

Quelques pistes pour harmoniser vos diptyques:

  • Le zoom

La première chose à laquelle on pense souvent, c’est d’associer une photo de loin et une photo de près
du même objet/sujet. On prend alors une photo pour contextualiser la scène et une photo de détail.

Diptyque d'un bébé qui dort dans son berceau. La seconde image zoume sur le visage du bébé endormi

  • Les couleurs, les formes

Façon Instagram, on peut associer les mêmes couleurs ou les mêmes formes pour faire un rappel (prends garde Valérie Damidot) ou tout simplement pour accentuer un détail. De cette façon, on peut aller plus loin en associant aussi les matières, les textures ou en associant deux photos ayant les mêmes lignes, la même composition.

Diptyque - nuance de bleu

  • Les angles de vue

On peut aussi se déplacer dans l’image, parfois de façon très graphique on aura un point de vue de profil et un de face, ou de dessus. Celaa donne de chouettes combinaisons parfois.

Un enfant observe un bébé endormi dans son berceau - diptyque.

  • Le focus

Lorsque vous avez deux personnes sur une photo, l’une en premier plan, l’autre en arrière plan, vous avez soit la solution de ne prendre qu’une seule photo avec une large profondeur de champ, soit de prendre deux photos que vous mettrez en diptyque.

Photo de mariage par Mélanie Bultez : diptyque des mariés qui s'amusent et rient !

  • L’opposition/ l’évolution

Vous pouvez choisir de mettre deux photos qui se complètent ou alors deux photos qui s’opposent. Ou encore deux photos qui se suivent, comme une action décomposée.

Photos d'un marié en train de se préparer.

  • Le message, l’histoire

Mon préféré : celui pour lequel il faut le plus se creuser la tête, et qui n’est d’ailleurs pas incompatible avec les pistes précédentes. Vous pouvez communiquer un message à travers deux images. Que ce soit le regard d’un père sur sa fille et de la fille à son père (deux angles différents + un message), ou bien une note d’humour de votre séance comme vos amoureux sur une plage avec leur chien en arrière-plan et ce même chien qui fait ses besoins alors qu’en premier plan vos amoureux s’embrassent tendrement (so glamour !).

Dans tous les cas, cet exercice n’est pas si facile que cela… De l’étape d’harmoniser deux photos par la couleur à celle du diptyque qui raconte une histoire, vous avez de quoi vous creuser les méninges et occuper vos longues soirées d’hiver !

  • Le triptyque

Comme son nom l’indique, c’est donc un système de trois photos combinées cette fois-ci. Généralement, on s’y prend autrement pour le triptyque, en encadrant la photo du centre par deux photos ayant la même texture, couleur ou longueur focale. Mais ce n’est pas toujours le cas. Vous pouvez aussi bien mettre trois éléments qui auront chacun autant de valeur, sans hiérarchie entre eux.

Un triptyque pour raconter l'hisoire d'un bébé en photos.

  • Le diptyque panoramique

Bien sûr, vous pouvez assembler deux photos d’orientations différentes, portrait et paysage à condition de bien les aligner. C’est d’ailleurs mon diptyque favori. C’est aussi un format intéressant pour les cartes cadeau ou les couvertures Facebook.

Comment réaliser un diptyque à partir de photos de mariage ?

quel logiciel utiliser pour faire un diptyque ?

  • Avec Photoshop : il suffit de créer un nouveau fichier avec la couleur d’arrière-plan de votre choix, d’y importer les deux photos de votre diptyque en prenant soin de les placer dans le même alignement et de rogner votre arrière-plan autour des photos, en créant ou non une marge. Pour une version web, prenez soin de mettre votre image finale au format web.

____

>> BONUS <<

Je vous ai créé des templates et des actions automatisées (scripts) pour créer vos diptyques plus rapidement. Il suffit d’insérer votre e-mail (et de cocher « scripts Photoshop ») pour les télécharger !

Je souhaite recevoir:


  • PicMonkey est un site web pour faire vos diptyques directement en ligne. Vous avez un essai gratuit avant de passer à la version payante. Il fonctionne très simplement, malgré le fait qu’il soit en anglais. Un petit inconvénient quand même, on ne peut pas modifier la largeur des bordures blanches. Le plus plus, c’est qu’il y a déjà des modèles préconçus pour votre cover Facebook, votre Pinterest, Etsy et bien d’autres.
  • BlogStomp est très (trop) facile. C’est un logiciel payant (avec essai gratuit) qui compose automatiquement vos diptyques lorsque vous cliquez sur 1,2,3 photos ou plus. Vous pouvez aussi publier directement depuis BlogStomp sur votre WordPress, Facebook, Twitter ou certaines galeries comme ShootProof. Le logiciel est en anglais mais très facile à comprendre.
  • Lightroom : vous pouvez également le faire dans le module Impression de Lightroom, mais je n’ai pas trouvé que c’était facile et rapide. Vous trouverez des tutos sur le web si vous êtes tout de même intéressés.

 

A vous de jouer !

Logo Mélanie BULTEZ photographe et formateur photoshop

 

___

Retrouvez les autres tutoriaux Photoshop de Mélanie :

2017-06-20T12:48:13+00:00 mardi 7 février 2017|Categories: Technique & Equipement|

2 Comments

  1. lyly flash 02/16/2017 at 17:00 - Reply

    intéressant je vais tester ^^

  2. Bertrand 10/02/2017 at 21:56 - Reply

    Merci pour vos articles toujours tres intéressant

Leave A Comment