Reconversion

Devenir photographe maternité et naissance

LE PARCOURS DE KARINE MAJET

Bonjour, je m’appelle Karine et je me suis lancée dans la photographie de grossesse et bébé fin 2014. Je souhaitais vous parler de ma reconversion professionnelle car c’est toujours un moment délicat, où se mêlent toutes sortes de sentiments et où on se pose énormément de questions. Changer de métier, c’est toute une aventure à la fois professionnelle et personnelle ! Une magnifique aventure qui m’a permis de m’épanouir et de trouver un métier qui est une vraie passion. Je voulais donc partager mon expérience avec vous, et pourquoi pas, vous aider à trouver vous aussi votre voie. Si à la suite de cet article vous souhaitez me poser des questions, n’hésitez pas !

shooting-photo-bebe-rambouillet-78-karine-majet-photographe (14)

LE DÉCLIC

Oui, j’aime la photo depuis que je suis toute petite et j’ai toujours eu un appareil photo à la main, grâce à mon père. Mais non, je n’ai pas eu de déclic durant mon enfance. Cela m’est venu beaucoup, beaucoup plus tard … à 34 ans :-) . Le déclic a été véritablement la naissance de ma 1ère fille en 2011, et ensuite, il a fallu 3 ans pour concrétiser mon projet.

Emilie a bouleversé ma vie, pour mon plus grand bonheur. Je l’ai eu relativement tard, à 34 ans, et j’étais à l’époque chef de produits en marketing. A son arrivée, j’ai vraiment eu envie de revoir mes priorités. Si jolie, si douce, je l’attendais depuis si longtemps, mon bébé … je voulais profiter d’elle, la câliner. J’avais peur de ne pas la voir grandir. Alors j’ai pris un congé parental de 6 mois et nous avons passé de merveilleux moments ensemble. 1ère phase de ma reconversion : la naissance de ma fille.

Karine Majet, photographe maternité / naissance

MERCI AUX PHOTOGRAPHES !

Pour sa naissance, j’ai fait appel à une photographe pour immortaliser ses premiers jours. Si petite, j’étais si heureuse de pouvoir garder un souvenir d’elle, blottie dans mes bras. J’ai été transportée de joie en voyant les photos ! C’est à cette occasion que j’ai découvert le métier de photographe de naissance, encore très confidentiel en 2011, avec de grands yeux plein d’admiration. Franchement, avant l’arrivée de ma fille, je ne savais même pas qu’on pouvait se spécialiser en photo de grossesse et naissance :-) Je connaissais uniquement les photographes spécialisés mode ou mariage. Du fait de la naissance de ma fille, un nouveau monde s’est ouvert à moi, mais ce n’est pas pour autant que j’ai sauté le pas. Je me suis dit que le changement serait trop radical, alors …

Devenir photographe de nouveau-né : la parcours de Karine Majet

QUELLE RECONVERSION ?

Alors j’ai repris mon travail, en essayant d’aménager mes horaires en fonction de ma fille. Mais mon rythme de vie ne me convenait pas et je trouvais moins d’intérêt dans mon métier. Tout me semblait fade. Tout au fond de moi, une petite voix me disait de monter mon activité pour trouver un domaine qui me passionne et qui me fasse véritablement vibrer. J’avais tout simplement envie d’être heureuse en travaillant ! Jusqu’à maintenant j’avais surtout chercher à sécuriser ma vie professionnelle avec un statut en CDI et un bon niveau de salaire. Mais voilà, cela ne fait pas tout … la petite voix intérieure ne cessait de me dire « sois toi même ».

photographe-naissance-issy-les-moulineaux-92-karine-majet-photographe (22)

CONNAÎS-TOI TOI-MÊME

La 2ème phase de ma reconversion, cela a été de prendre conscience que le monde de l’entreprise, et surtout des grandes entreprises, ne ne me convenait pas et qu’il fallait que je donne un sens à ma vie professionnelle. On y passe tellement de temps … ! Jusqu’à maintenant j’avais travaillé dans des domaines techniques et là, je voulais prendre du plaisir dans mon métier et laisser libre court à mon imagination.

Alors j’ai lu plein de livres sur les business plans, j’ai fait plein d’études de marché le soir et le weekend pour savoir si tel ou tel secteur était porteur … mais rien ne semblait me correspondre. Soit il fallait des connaissances informatiques pointues, soit il fallait d’énormes moyens financiers … bref, cela n’avançait pas.

karine-majet-photographe-seance-photo-grossesse-annees-50-usa (53)

JE CROIS AU DESTIN, ET VOUS ?

Et au cours de ma 2ème grossesse, tout s’est éclairci d’un coup ! Je ne sais pas si ce sont les hormones de grossesse, le bonheur d’être à nouveau maman, mais franchement, le fait de devenir photographe professionnelle naissance s’est imposé à moi. Mon mari pourra vous le dire, c’est devenu une vraie idée fixe. Je ne parlais plus que de ça à la maison.Toutes mes lectures étaient centrées sur la photographie de bébé. Je me suis documentée sur le métier de photographe (je vous conseille le livre de Rachel Nething : Optimiser sa présence sur le Web et créer une dynamique commerciale efficace, j’ai regardé longuement les sites des photographes pour mieux comprendre leur métier et voir si cela me correspondait. Je n’arrêtais pas de m’extasier sur les photographies et plus je découvrais de nouvelles photos, plus j’étais aux anges. Bref, j’étais dans les starting bloks :-).

LANCEMENT DE MA SOCIÉTÉ

En janvier 2014 ma fille est née, en mars je faisais un stage photo chez Jennifer photographe, en septembre j’ai eu mon 1er site web (www.karinemajet.com), et en novembre ma structure était créée et je faisais mes premiers shootings.

shooting-nouveau-ne-antony-92-karine-majet-photographe (23)

PETITES CHOSES À SAVOIR EN LANÇANT SA SOCIÉTÉ

Voilà mon parcours, et juste avant de reprendre le fil de l’histoire, je souhaitais faire un focus sur le lancement de votre société. Si vous souhaitez vous aussi vous lancer dans la photo, sachez bien prendre en compte les frais engagés et choisissez la structure juridique en conséquence.

Je m’explique : bien souvent, je rencontre des photographes en statut d’auto-entrepreneur. Cela peut être pertinent si votre chiffre d’affaires est limité et si vous n’avez pas trop de frais. Mais cela peut vous desservir si vous avez beaucoup d’équipements photo et accessoires à acheter car vous ne pourrez pas amortir vos investissements (et les déduire de votre CA). Pour la photo de naissance, les achats sont nombreux. Si vous êtes comme moi accro à Etsy, la note grimpe vite ! Si vous souhaitez vendre des albums photos, là aussi, une structure type SAS peut vous permettre de mieux gérer l’achat / revente de books. Donc n’hésitez pas à vous faire conseiller par un expert comptable.

Photographier les premiers jours d'un bébé de façon artistique

LE MÉTIER DE PHOTOGRAPHE NAISSANCE

Depuis fin 2014, je vis ma passion, mais je ne vis pas de ma passion. Pas encore du moins. Il a fallu que je consacre tout mon temps disponible pour lancer mon 2ème site web, me faire connaître (notamment via le web et le bouche à oreille) et réaliser les séances photo, sans compter le temps pour les retouches et le suivi client. C’est une aventure passionnante, et je suis très heureuse d’avoir eu le cran de me lancer. En regardant en arrière, je me dis que c’était un boulot énorme et heureusement, j’était tellement impliquée et passionnée, que j’ai réussi à trouver l’énergie nécessaire pour lancer mon activité.

Avec le recul, je souhaitais juste vous dire, que j’avais sous-estimé les investissements en matériels et que du coup, même si les clients sont là, la rentabilité sur la 1ère année n’est pas forcément au rendez-vous. Je me suis équipée d’un Canon EOS 5D MarkIII et de 3 objectifs (50 mm f1.4, 24-70 mm f2.8 et macro 100 mm). J’ai également acheté de nombreux paniers et accessoires pour agrémenter les séances, sans compter les fonds de studio.

shooting-nouveau-ne-antony-92-karine-majet-photographe (6)

J’ai également vraiment sous-estimé le temps consacré à mon nouveau métier et je travaille beaucoup plus que dans mon ancienne vie de salariée. Si une séance photo dure 2 à 3 heures, au final, quand on ajoute les échanges avec les clients, le post-traitement, la création des albums photo, et toute la partie communication (création d’articles sur le blog, publication sur les réseaux sociaux)… je me suis aperçue qu’il fallait être très organisé et bien maîtriser les logiciels photos pour gagner du temps, sinon, vous n’aurez plus de soirée !

Je pense que les formations auprès de photographes sont indispensables. Pourquoi ? Parce que cela vous fait gagner en efficacité ! Je viens par exemple de suivre une formation auprès de Lise Garguil et j’ai appris comment mieux gérer mon flux photographique via Camera Raw et Bridge et j’ai également pu voir quels étaient les meilleurs angles de prise de vue pour les bébés. Vous pouvez aussi échanger avec les photographes et comprendre leur parcours, tisser un réseau et vous sentir moins seul.

UNE RECONVERSION RÉUSSIE !

Je suis très heureuse de ma nouvelle vie. Mon métier me passionne et je suis enfin en phase avec moi-même. Et ça, c’est déjà du bonheur !

Quand j'ai décidé de vivre de ma passion pour la photo : la naissance de ma fille : karine Majet

WEBSITE

photographe naissance paris Karine Majet photographe

12 Comments

  1. Oooh ! Je me reconnais dans cette entreprise (enfin, cheminement !). Je suis entrain de monter mon petit studio à domicile pour les familles. C’est long, mais je perds pas espoir quand je lis ce genre de témoignage ! Merci !

    Alex

    • Bonjour Karine,

      Merci pour ce témoignage, je me reconnais dans votre début de projet. J’en suis encore à la phase de désir de faire ce métier. J’ai toujours aimé ce métier mais le déclic est survenu lors de notre séance d’engagement avec mon futur mari. Le partage des émotions au travers d’une photo m’a convaincu que ce métier était fait pour moi.
      J’aimerais avoir le même parcours que vous même si la rentabilité met du temps à venir.
      Bonne continuation Karine !
      Alison

  2. Bonjour Karine,

    Est-il possible de vous contacter par mail pour avoir plus de renseignements, conseils ?

    Merci.
    Cordialement,

  3. Bonjour,

    Je viens de lire avec passion ton témoignage, je suis depuis quelques années passionné par la photo je souhaite également pas forcément encore montée une entreprise car pas assez courageuse pour le moment car comme toi la sécurité du cdi me rassure pour le moment. Mais j aimerai énormément me former pour avoir cette assurance et me lancer je lis beaucoup de site mais le tiens me pousse à vouloir commencer quelque chose peux tu avoir des conseils de formation comme dois je m’y prendre…
    En te remerciant
    Belle journée

  4. Bonjour j aurais voulu savoir un renseignement c pas vous vous qui avez fait met photo je vous rassure j’ai eu mes photo de maternité la qualité des photos est vraiment médiocre et les photo ne sont pas cadre je suis vraiment déçus pensé vous que je peut faire opposition

  5. bonjour,
    je suis dans ce même passage complexe dans ma vie.
    j’ai toujours été passionnée de photo (depuis toute petite) mon père l’est également.
    j’ai toujours aimer photographier mes neveux ou les amis de mes copines.
    mais depuis que j’ai eu ma fille y a un an je veux aller encore plus loin.
    je ne sais pas si la vie de photographe (maternité et newborn) est possible avec la vie de maman
    et si a terme peut être rentable.
    j’aimerais pouvoir échanger avec vous plus longuement

  6. Ce parcours me donne la motivation de me lancer à mon tour , d’ailleurs je recherche un reflex d’occasion pour débuter dans la profession,,pouvez vous m’orienter vers des personnes qui en vendent ou peut être vous même en vender?

  7. Avant le lancement de votre 1er site web avez vous fait seulement 1seul stage pour vous former? Par quel biais avez vous pu trouver ce stage ? Pole emploi ou autre? Et enfin est que un stage suffit pour se former au metier? Faite vous les photos à votre domicile ou dans un local independant? Desolé pour tt mes questions mais jai encoe beaucoup d’interrogations peut etre pourriez vous m’eclaircir
    Merci a vous

  8. merci pour ton temoignage.

    J ai fais des etudes photos mais la vie a fait que j ai du partir sur autre chose. j arrive a un tournznt de ma vie ou je me remets en question et aimerais vivre de ma passion meme si je dois bosser pendant un ou deux ans a cote.

    mais j ai peur, je n ai pas confiance en moi. j adore le portrait et la photo culinaire mais etre auto entrepreneur avec un enfant es ce que je vais pouvoir subvenir a ses besoins ? pourrais je acheter une maison ?

    toutes ses questions sont la et me bloque

    • Bonjour Carol,
      Vivre de la photo signifie devenir entrepreneur. Il s’agit d’une création d’entreprise et en tant que telle cela nécessite du travail pour créer sa marque, se faire connaître, gérer sa comptabilité… C’est une bonne chose de commencer doucement avec un emploi à côté (surtout si vous avez un enfant). mais je ne peux vous dire qu’il n’y a pas de prise de risque, tout dépendra de vous :)

  9. Bonjour, félicitation pour ta belle reconversion. J’ai 24 ans et je songe à devenir photographe également maternité, naissance etc.
    Pourrais tu me dire quel appareil photo utilise tu ?

    Bonne Continuation !!!

  10. Bonjour,

    J’aimerai me lancer aussi dans la photographie. Actuellement fonctionnaire, j’aimerai faire une reconversion. Je ne sais pas par où commencer. Serait-il possible de se parler en privé ? Merci d’avance
    Mélissa

Write A Comment