Comment guider un modèle pour créer de beaux portraits?

Milena PERDRIEL est une photographe parisienne spécialiste du portrait individuel. Elle le pratique au quotidien, dans son studio ou en extérieur, : portrait corporate, portrait de femme (glamour ou non), ou éditorial. Au-delà de la technique photo, elle est passionnée par le rapport humain, par l’interaction créée par ces « face à face ».  Elle a notamment réalisé le superbe projet « Photographes, l’exposition ! » où elle s’est attaquée au portrait de photographes, en veillant pour chacun d’eux à garder leur univers, leur authenticité. Enfin, elle va donner très prochainement sur portraitoupaysage.com une formation en ligne sur le « portrait individuel » où elle révèlera tous ses secrets. Bref, pétillante et généreuse, elle est passée devant l’objectif pour ce super tutoriel en images !

5 conseils pour mettre à l’aise et guider un modèle

Vous allez, et vous le faites déjà probablement, faire poser des personnes dont ce n’est pas le métier, des personnes plus ou moins intimidées d’être devant l’objectif, des personnes qui vont certainement être gauches et ne vous faciliteront pas la tâche. C’est à vous, en tant que “metteur en scène”, de les guider pour obtenir les images que vous voulez. Je pars ici de l’idée que vous faites des portraits.

1. intéressez-vous vraiment à votre modèle

La première chose à faire dans une séance portrait est de prendre le temps de connaître la personne qui sera votre modèle. Peu importe la motivation première du portrait, votre objectif, et celui de votre modèle, est de réussir de beaux portraits de lui. Prenez le temps de vous en inspirer, de découvrir la personne. Observez ces gestes, ses deux profils, ses mouvements. Ecoutez aussi ce qu’elle a à vous dire, faites la rire, obtenez sa confiance. La bienveillance est révélatrice de BEAUTÉ.

Les poses qui fonctionnent, pour des portraits de femmes pleins de fraicheur et de beauté (quelque soit la morphologie de votre client)

2. “Poser” n’est pas automatiquement égal à “se figer”

Comprenez cela et faites-le comprendre à votre modèle. Au quotidien, nous, les humains, sommes rarement figés, nous sommes plutôt en mouvement, que ce soit physique ou en parole. Ce qui nous amène à deux constats : nous ne sommes pas habitués à « être figé » et, qui plus est, nous acceptons de voir et percevoir l’autre dans sa globalité de mouvement et dans sa personnalité.

Regardons ces portraits :

Pour un portrait réussi, la lumière et la composition de l'images ne suffisent pas. Pour un portrait réussi, vous allez devoir interagir avec votre modèle, et la guider pour trouver la pose qui la mettra en valeur !

Dans la première position – debout, face caméra, les bras ballants, expression … euh, bof – l’image est plate, pas de dynamique, il ne se passe rien et ce n’est pas flatteur. Les deux autres images sont plus agréables à regarder parce qu’elles sont dynamiques, elles sont « dans un mouvement », dessiné notamment par les courbes du corps.

Mes conseils : 

  • Demandez à votre modèle de tourner le haut de son corps, sans décoller les pieds du sol – passer de 3⁄4 gauche au 3⁄4 droite tout en changeant de jambe d’appui. De face ou de dos.
  • Pour ce qui est du corps féminin, pensez aux formes du sablier et cherchez à l’obtenir avec la femme en face de vous. Le centre du sablier est la taille, en la soulignant la silhouette gagne en féminité. Eloignez les bras de la taille en créant des triangles d’espaces vides entre les bras et le corps, ou en leur faisant prendre la même courbe que le corps – coudes pliés vers l’arrière.
  • Détail très important : veillez à ce que la main posée à la taille soit vraiment à la taille, pas au-dessous !

3. observez et testez les poses par vous-mêmes

Vous pouvez avoir envie, pour une raison ou une autre de proposer que le corps du modèle soit de profil Pour capter une lumière qui viendrait d’un côté ou pour mettre en avant un atout de style ou tout simplement parce que cela vous plaît !

Portrait : utilisez la photo de profil pour mettre en avant la féminité, le port de tête et le regard de votre modèle.

Voyez ici, comment un «simple» mouvement de l’épaule crée du dynamisme et apporte de la féminité dans la pose. Il est ici question de lignes apparentes, mais aussi de langage non verbal. Observez ces petits mouvements dans votre quotidien pour pouvoir les maîtriser et les expliquer ensuite à vos modèles.

4. utilisez l’art de détendre son modèle

Avant de vous « attaquer » aux portraits serrés, demandez à votre modèle de détendre sa bouche. Proposez-lui de faire quelques exercices, certes ridicules !. Vous verrez, ça a le don de détendre la mâchoire et l’ambiance :) Alors, usez-en à chaque fois que vous le sentez un peu tendu.

______________

Qu’ai-je modifié dans la pose ci-dessous pour que je lui concède un si grand OUI ?
Notez votre réponse en commentaire, et tentez de gagner un bon cadeau valable pour la formation « Portrait Individuel » avec Milena PERDRIEL (valeur : 125 €). Le tirage au sort aura lieu LUNDI 11 SEPTEMBRE à 20h !

*** Edit : Parmi les bonnes réponses, le gagnant a été tiré au sort. Il s’agit de Grégory. ***

______________

Portrait de femme, apprendre à poser et à guider son modèle.

______________

5. Commencez doucement

Si vous débutez le portrait, commencez à vous exercer avec des personnes que vous connaissez et qui sont relativement à l’aise devant l’objectif, afin que vous puissiez les diriger mais sans avoir à gérer leur anxiété. Cela ça viendra ensuite, quand vous serez plus aguerri par l’expérience.

Et si vous souhaitez connaître toutes mes astuces et secrets, inscrivez-vous à la formation « Portrait individuel » qui débute ce lundi 18 septembre. Une vidéo backstage vous attend où vous me verrez réaliser une séance portrait de femme et une séance photo corporate (avec un homme cette fois).

Un grand MERCI à  ChrisTaile Photo pour ces photos à haute importance pédagogique !

 

Logo Milena Perdriel, portraitiste

 

_

Vous aimerez aussi les articles :


51 Commentaires

  • Marie Le Corre

    Bonsoir, je tente ma chance pour le bon cadeau ^^ En disant que le changement opéré estnune légère rotation des épaules et un cadrage légèrement plus bas.

    • orianne tassain

      Bonjour, je tente ma chance !!! le menton est légèrement relevé pour éviter les plis dans le cou
      Merci pour l’article qui est très instructif

  • Julien

    Allez je tente ma chance pour le bon d’achat : un éclairage (ou réflecteur) a été ajouté en bas (on voit un second éclairage dans les pupilles), cela donne moins d’ombres disgracieuses.

    Super article en tout cas :)

  • Ludivine

    Je tente ma chance pour la formation en ligne Portrait en donnant Ma reponse:
    Je pense que ce qui a été modifié dans la pose du modèle c’est l’extension du coup en avançant Le menton vers l’avant.
    Cela affine et met en valeur le visage et pour l’exemple moins d’ombres disgracieuses sous le cou.

  • Carde

    Je tente ma chance également. Pour moi le modele a le corps penché en avan, les épaules basculées vers l’arrière et fait la « tortue » avec sa tête (menton penché vers l’avant et tendu pour donner de jolies lignes de cou et des yeux plus ouverts). Merci pour cet article intéressant !

  • Maud gibaud

    Alors je tente ma chance aussi pour la formation
    Je dirais que la position des epaules à changer, la position du menton ainsi que la position du photographe par rapport au modele

  • Anne-Laure

    Super article, merci !
    Je pense que la photo a été prise en légère plongée, le photographe étant un peu plus haut que le modèle, ce qui permet notamment d’avoir de plus grand yeux :)

  • Franck

    Bonjour

    Affin d’affiner le cou et avoir un meilleur port de tête, vous avez demandé au modèle de « faire la tortue  » en faisant avancer son visage vers l’appareil sans bouger son buste.
    Ainsi l’ovale du visage est plus prononcé.

  • Baldo Aurélie

    Bonjour je tente ma chance je dirai que c est la position du photographe avec une prise de vue en plongée et légèrement décalée merci!!!

  • Sebastien

    Je tente m’a chance pour le bon cadeau.
    Légère rotation des épaules et un éclairage différent une lumière qui vient du bas ou de face. Qui va supprimer les ombres sur la deuxième photo.
    Merci pour le belle article.

  • Geneviève Rioux Savard

    Bonjour! La tête est légèrement tournée vers sa droite et la photographe semble avoir prise la photo un peu en plongée. :)

  • Aurélie

    Bonjour ! Super article comme toujours ! Je tente aussi. Je dirai d’avancer le menton vers l’objectif. A bientôt !

  • Sandrine

    Allez je tente ma chance, je pense que l’angle de prise de vue est légèrement plus haut que sur la photo de gauche.

  • Anne Sophie

    Bonjour !
    Une légère rotation des épaules vers la droite, le menton avancé pour affiner le cou et baissé pour agrandir le regard (fort joli) du modèle

  • Coco

    Bonjour,
    Je pense que ce qui a été modifié dans la pose du modèle c’est le menton baissé qui permet d’agrandir le regard..

  • Laetitia

    Bonjour, le modèle étire le cou comme une tortue et abaisse légèrement le menton, cela affine le cou et le visage :)

  • Milena Perdriel

    Bonjour !!! Vous êtes formidables ! Plusieurs d’entre vous ont donné la bonne explication, avec plus ou moins de détails :D J’ai hâte de lire d’autres réponses et connaître la/le chanceux/se gagnant ce soir !

    Vous connaissez plein de moyens pour valoriser le visage , c’est génial ! La barre est haute pour la prochaine formation, je vais avoir le challenge de vous surprendre avec des astuces et structures !!

    A très vite ;)

  • Facebook Profile photo
    Anne-Rachel Oberson

    Bonjour,
    merci pour les conseils! pour moi la photographe a pris la photo d’un peu plus haut, et le modèle tend sa tête en avant, ce qui affine son visage et son cou. et probablement un réflecteur en bas pour dégager un peu les ombres du cou.

    très jolies photos en tout cas!

  • Aurélie

    Bonjour, merci pour cet article. Pour la deuxième photo un réflecteur a été ajouté, qui débouche les ombres du cou et du visage pour un modelé plus doux.

  • Grégory

    Je tente ma chance aussi !
    Je dirais une légère inclinaison du front vers le bas, et une légère avancée du cou pour supprimer ou atténuer le risque de double menton.

  • Sabine Pitrebois

    Je tente aussi ma chance : je dirai que son épaule gauche est un peu plus en avant (très légère rotation), que son menton est plus en avant (on voit une différence au niveau du léger double menton) et un peu plus bas, ce qui affine le visage.
    Je pense aussi que le photographe est un peu plus haut que le modèle (juste qq cm de plus par rapport à la première photo), et on peut voir des catchlights en plus (réflecteur? Flash?)

  • Frédéric Trin

    Réponse au jeu : l’angle de prise de vue est modifié (en légère plongée) + un réflecteur sous le visage pour déboucher les ombres

  • Laly

    Je tente ma chance pour ce concours et je pense que ce qui change c’est l’allongement du coup du modèle en lui faisant faire ce qui est appelé la tortue. On se redresse, on avance légèrement le visage en s’étirant le coup. ce qui affine énormément. On voit bien une différence de distance entre le menton et le coup sur les 2 photos. Les boucles d’oreilles sont de ce fait bien tendues par rapport à la photo « NON » :)

  • Amandine Marque

    Bonjour!

    Je suis très intéresser par cette formation. Elle m’apporterai plus de confort durant mes séance portrait de femme.
    Pour la réponse je dirai que vous avez utilisé un réflecteur sous le visage à gauche pour déboucher les ombres. Niveau posture je dirai que la modele a la tête un tout petit peu plus en avant, ce qui permet d’affiner le cou et le menton!
    Allez je croise mes petits doigts :)

  • Camille Cauwet

    Merci Milena pour ce bel article!! Je tente ma chance également!!!!! Je pense que tu lui as demandé d’avancer un peu le menton (le fameux « cou de tortue ») ;)
    A bientôt !

  • Alexandra F

    Je tente, avec à mon avis l’angle de prise de vue différente et un reflecteur en plus placer en dessous pour eclairer le visage et deboucher les ombres.
    Bonne chance à tous.

  • Amélie

    Bonjour,
    Je tente ma chance pour portrait individuel.

    • Milena Perdriel

      Bonjour Amélie, Merci pour votre participation ! Je vous invite à la valider en répondant à la question qui est posée un peu plus haut dans l’article :)
      A vite !

  • David

    Bonjour Milena,

    Je dirais qu’il y a un changement d’angle de prise de vue ainsi qu’une meilleure posture (menton vers l’avant) et un débouchage des ombres avec un réflecteur. Bonne chance à toutes et tous.

  • Philippe

    D’après moi, vous lui avez demander de légèrement baisser le menton et d’avancer légèrement le visage vers l’avant afin de dégager le cou et obtenir un regard plus intense et plus présent.

  • Melody Peretti

    Je tente ma chance en répondant; je dirais que le cadrage a été un peu modifié en étant un tout petit peu plus serré et en demandant au modèle de descendre un peu le menton et en avançant le buste et le menton vers l avant ce qui souligne plus le regard du modèle.

  • Jeremy Legris

    Très bon article. Pour moi les points 1 et 4 sont déterminants pour réussir à faire de belles photos d’un modèle inexpérimenté.
    Prendre quelques minutes avant le shooting pour discuter, faire connaissances avec le modèle. Ça permet de ne pas rentrer directement et brutalement dans la séance photo.

    Pour le jeu concours: je pense que le modèle a simplement baisser légèrement le menton pour agrandir le regard. Baisser légèrement le menton tout en regardant le même point en face de soi, permet d’ouvrir en grand les yeux et ainsi agrandir le regard.

  • Agnes

    Bonjour, j’essaie aussi; je pense que son menton est en avance, le photographe à changé sa position aussi : légèrement plus haut et un réflecteur en bas à droite

  • Isabelle Créac’h

    Je tente ma chance. Cette formation serait d’une grande aide pour moi…
    Ce qui a changé selon moi est l’angle de prise de vue légèrement surélevé, l’utilisation d’un réflecteur pour déboucher les ombres et le regard orienté vers le haut.
    En tous les cas un grand merci pour la qualité de vos articles.

  • DELPHINE

    Bonjour. Le photographe a demandé au modèle de baisser le menton

  • Nolwenn

    Bonjour… Moi aussi je tente ! Sait-on jamais !
    1 Source de lumière supplémentaire en bas face au modèle légèrement sur sa droite (cf reflet dans les yeux)
    Attitude du modèle différente : cou étiré, épaules baissées et légèrement tournées vers la droite, menton légèrement baissé
    Expression différente : sur la photo de gauche, le regard parait vide, sur la photo de droite, le regard est présent et intense

  • Masson emilie

    Allez a mon tour. J en rêve de cette formation depuis que j ai decouvert ton travail. Idem visage un peu basculé vers l avant. Réflecteur et position du photographe un peu plus basse. Allez Youhou je crois aux signes du destin… Et come comme je sjis sure que cette formation est pour moi. J ai confiance.
    Milles bises

  • Ophelie

    Bonjour,

    Vous avez légèrement penché la tête en avant pour donner de la profondeur au regard… <3

  • Sophie Lopez

    Bonjour,

    Je tente ma chance aussi ;-)
    Alors l’angle de prise de vue est en légère plongée, le modèle s’est grandi et a le cou plus étirée (la tête haute, menton un peu plus redressé) et un réflecteur est présent sous la poitrine pour éclairer et déboucher les ombres au niveau du cou.

  • Vendula

    Bonjour,

    Je pense que vous avez ajouté un reflecteur en dessous et la dame a un peu bougé les épaules vers l’avant :)

  • Florence

    « chin up and forward… » (ou la petite pose de la tortue made in Sue) et tout devient plus fin et lumineux ;o)

    • Milena Perdriel

      « chin down and forward » ;)

  • Catherine

    Je pense que vous avez demandé au modèle de légèrement bouger le haut du corps sur le coté (position des épaules), d’avancer le visage et principalement le menton vers la photographe. :)

  • Thierry SEGUIN

    menton un peu plus baissé, légère rotation, et ajout réflecteur en bas pour déboucher et adoucir les ombres du cou et du nez

  • VincentAGNES

    Je dirais un ajout d’un réflecteur devant le modèle ou même une plaque blanche juste pour déboucher légèrement les lumières

  • Veronica

    Bonjour, je tente ma chance :-D Je pense qu’en modifiant la position du menton en le reculant un peu, on affine le visage. Je croise les doigts, merci!

  • Allegra

    Je tente aussi ma chance
    Alors je dirais tout d’abord que la position du photographe a changé par rapport au modèle. Une légère contre plongée qui rend les yeux du modèle plus grand.
    Je vois aussi une avancée du front et le menton un peu baissé. Il y a peut être un réflecteur également…
    Merci ma chère Miléna pour cet article très intéressant

  • Mottet

    Baisser le menton un peu et réflecteur

  • Sabrina Dupuy

    Je tente à mon tour.
    Alors, j’y vois une différence dans la position du modèle et du photographe.
    La prise de vue un peu plus haute via le regard du modèle et dans le cadrage on le remarque, cela affine le visage et rendu global.
    La tête du modèle, menton légèrement plus rentré et tête penché sur le coté légèrement, pas une prise de vue directe en face du photographe non plus pour aider dans la direction du regard.
    Sans doute aussi le positionnement face à une lumière (naturelle ou artificielle) qui éclaire plus le regard et le visage en adoucissant les traits auparavant qui été plus marqué (ombres).
    Le travail aussi pour capter le regard du modèle contrairement à la première ou le regard semble absent, dans le vide.

  • Milena Perdriel

    Et voilà, le tour est joué, l’heureux gagnant du tirage au sort vient d’être annoncé par Rachel , et c’est Grégory ! Congratulations ;)

    Vous avez été bien nombreux à relever les deux points importants qui changent « tout » entre ces deux portraits.

    Le menton en avant et vers le bas. C’est tout.

    En avant et vers le bas. Vers le bas et en avant. Faites-le devant un miroir si vous ne connaissiez pas, vous verrez tout de suite l’effet.

    Le photographe ne change pas d’angle de vue.
    Les épaules ne bougent que inconsciemment.
    Et je suis même pas sûre qu’il y avait un réflecteur supplémentaire … parce qu’il y en avait tout le temps – lumière naturelle venant d’un plafond en verrière.

    Vous avez été plusieurs à remarquer le changement dans la forme des yeux et aussi dans le regard, je vous en remercie, c’est effectivement subtile et fondamental à la fois.

    • Milena Perdriel

      Pour la petite histoire, cette série a été faite il y a 4 ans. C’est moi sur les photos, pour ceux qui ne me (re)connaissaient pas et cet exercice a été photographié par mon amie Christelle qui est citée plus haut, en fin d’article. Je la remercie bien fort !!!

      Merci à vous pour votre participation, j’espère vous retrouver la semaine prochaine dans le forum et le webinaire !!! Et à tout autre endroit amical et bienveillant, comme ici ;)
      Bonne nuit !

Laissez un petit mot…